This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

jeudi, septembre 13, 2007

Après la pluie...

Parce que les soucis, après s'être amoncelés par douzaine sur mes frêles épaules, se détachent d'eux-mêmes;

Parce que les tracas finissent par se dissiper en même temps que la grisaille;

Par je ne sais quelle détermination, sortie de nulle part, qui, conjurant le mauvais sort, m'a autorisée à ne pas flancher;

Par la force que m'ont insufflée certains individus (et le principal intéressé se reconnaîtra!);

Parce que, comme dirait l'autre, la vie ne chie pas toujours!!

Deux bonnes nouvelles m'ont permis d'entrevoir l'avenir immédiat sous un autre angle. Sous un angle plus positif. Plus lucide, sans doute aussi. Pas une, mais deux bonnes nouvelles. La fin du monde est proche.

Dans un premier temps, en matinée, au travail, j'ai obtenu ce pourquoi je me suis battue depuis plusieurs semaines. Sans entrer dans les détails, disons simplement que cette annonce, qui tombe à point, me permettra de ne pas me faire hara-kiri avec le coupe-papier d'ici quelques semaines.

Puis, après une intense recherche de logement - qui, bien qu'elle fut de courte durée, m'est apparue comme fastidieuse, chiante, éreintante, improductive, ... bah, une recherche de logement, quoi - hier, je suis allée visiter un petit loft. Le déclic fut immédiat. Total. Foudroyant.

Aujourd'hui, j'attendais bien nerveusement l'appel de la dame rencontrée hier, qui devait me transmettre les résultats de l'enquête de crédit. Le couperet est tombé vers 14h00.

- Es-tu toujours intéressée par le loft?

[Moi, incertaine, ne sachant trop si la question était posée sur un ton favorable ou non.]
- Euhhh, oui, pourquoi?

- Parce que j'ai reçu les résultats de l'enquête de crédit.

[Shlak shlak shlak. Le son de ma main qui tremblottait contre le combiné sur mon oreille.]
- Euhhhhhhhhhh!! Oui! Oui, je suis toujours intéressée.

- Le loft est à toi. Quand veux-tu venir signer le bail?

Ô bonheur. J'ai presque dansé de joie dans mon bureau. Je jubilais. Mon premier bail seule. Mon premier chez-moi où mes seuls colocataires seront mes chats et mes pensées. Mon premier rendez-vous avec moi.

Rien à voir cependant avec les immenses surfaces cossues du Vieux-Port. Ce loft-ci est certes assez grand pour une humaine et ses quatres affectueuses boules de poils, mais exit les trillions de fringues à peu près jamais portées. Au rebus les objets sans réelle utilité. Au recyclage la paperasse encombrante. Je fais le ménage de ma vie, je devrai également vider armoires et fonds de tiroirs.


500 pieds carrés d'espace où je vivrai comme bon me semble, à partir du 1er novembre.

D'ici là, j'ai encore beaucoup à accomplir...

14 commentaires:

Le Lapin Blanc a dit...

La chance... Profites-en pour nous!

Hisaux AKA Xia a dit...

BEN JUSTE : BRAVO !!!

Et bonne année juive :)

bumpert a dit...

Principal intéressé, qui ca? :)

p o i s o n e d* a dit...

Superbes nouvelles,ça! Je suis contente que les choses débouchent enfin pour toi. Je sens que ce nouveau chez toi va te permettre de te retrouver et que ça va te faire vraiment du bien =D

D'ici là, continue de pas lâcher la patate ;)

Folliculaire a dit...

LÂches-pas!

Le monde de Mini a dit...

Cool!!! :) J'espère que tu seras bien dans ton petit nid cocotte!!

Laurent a dit...

Je découvre ton blog autour de cette excellente nouvelle... je ne peux que te dire félicitations... j'espère que tu passeras d'excellents moments dans ton nouveau chez toi.
Bonne journée

CManu a dit...

Home sweet Home !

Jean-Baptiste a dit...

Ahh ben voila ! enfin un appart ! en gros que des bonnes nouvelles !!

Stephane a dit...

Félicitation pour le loft...

Une victime de moins de l'opération séduction des banlieues et du semi-détaché.

Emilie a dit...

Merci pour tous ces encouragements! :-)

Enfin, une lueur au bout du tunnel...

Stephane: Je n'ai jamais été attirée par ce style de vie. Et qui plus est, je ne conduis pas, alors exit la vie à l'extérieur des limites normales de la STM (quoique par les temps qui courrent, le service est plutôt intermittent...).

D-Max a dit...

Félicitations "ma grande"! Le développement de soi vers une plus grande autonomie/indépendance fait presque toujours beaucoup de bien. Le ménage aussi... ça nous permet de nous rapprocher de ce qui est plus important, i.e. le présent.

Monsieur l'adulte a dit...

Texte surberbe, vraiment belle plume! Je viens de te découvrir, via TLMEB, et laisse moi oser une question: qu'est-ce qu'une Oenophile?

Emilie a dit...

D-Max: En effet, se rapprocher de l'instant présent, c'est ce qui manque à ma vie en ce moment...

Monsieur l'adulte: Merci d'être passé ! Un oenophile est un amateur de vins, en quelque sorte. :-)