This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

samedi, décembre 30, 2006

Ressemblance amusante

Faites une recherche dans Google Images et comparez les photographies du premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero à celle de Mr. Bean.

=)

Un avant-goût!

Jean-Thomas Jobin, un de mes humoristes préférés.

Yannick m'a offert des billets pour son spectacle (en avril)... j'ai hâte d'y assister!

Voici une de ses prestations délirantes!

L'intégrale des hasards nécessaire est un pari à tombeau ouvert!

Ces dernières semaines, j'ai lu 2 bouquins: À tombeau ouvert de Kathy Reichs ainsi que Le Pari de Dominique Demers.

Kathy Reichs est une auteure que j'aime bien, ses romans sont extrêmement captivants bien que parfois un peu complexes (la terminologie me donne parfois du fil à retordre, l'anthropologie judiciaire étant un domaine assez compliqué...(*).

Le seul réel problème à mon avis, c'est la traduction un peu franchouillarde... Sachant que certains passages de l'histoire ont lieu à Montréal ou ailleurs au Québec, j'ai un peu de mal lorsque je lis des trucs dans un ton qui n'est pas vraiment québécois... je vais tenter de lire la version originale la prochaine fois!

En ce qui concerne Le Pari, au début, je lisais sans grand intérêt. L'univers médical dans lequel baigne ce roman me laissait de glace. Les personnages me semblaient inintéressants, froids, lointains.

Mais peu à peu, j'ai pris goût à l'histoire, d'une part car le personnage principal, Max, me ressemble assez à certains égards (forte de l'extérieur, mais fragile à l'intérieur), d'autre part car le récit était touchant, vrai, poignant. Je crois que c'est ce qui a fait en sorte que je me suis attachée à ce personnage. Certains passages m'ont émue jusqu'aux larmes.

Présentement, je lis deux bouquins qui ne sont pas des romans:

Les hasards nécessaires : La synchronicité dans les rencontres qui nous transforment
(Jean-François Vézina)

J'ai cet essai depuis plusieurs mois. J'attendais le moment propice pour le lire (c'est mon côté new age... ha ha!). Dernièrement, il s'est produit dans ma vie une série de petits événements qui ont fait en sorte que j'ai eu envie de lire ce livre sur les hasards nécessaires. Je n'ai lu que quelques pages pour le moment, mais c'est assez intéressant.


J'ai également débuté la lecture de l'Intégrale de Mafalda, reçue en cadeau pour Noël (c'est moi qui l'avait choisi... hé hé). J'ai toujours beaucoup aimé cette B.D., la personnalité contestatrice de Mafalda, le côté socio-politique très présent dans cet humour grinçant...

(*) Compliqué, surtout pour une personne dont la formation est essentiellement artistique/culturelle... Dans le cadre d'un cours sur les collections de sciences naturelles, pour un travail d'équipe, nous avions choisi une thématique apparentée à l'anthropologie judiciaire, à savoir les insectes charognards. Que de lectures et de maux de têtes!

mardi, décembre 26, 2006

C'est Noël, car il neige dans ma tête!

Ma grand-mère n'a pas voulu révéler ses recettes secrètes de Noël!


Moment mémorable: ma cousine et Yannick côte à côte, et qui se tiennent tranquilles!

Ces deux-là ensemble sont intenables. Je me souviens entre autres d'une fois où nous étions au salon funéraire. Dodo et Yannick s'amusaient à se lancer des phrases et mauvais jeux de mots macabres tels que "Ton chien est mort", "Ça me tue", "Tiens ça mort" et ainsi de suite...


Après les vêtements de Noël pour chiens et chats, voici les habits de Noël pour bouteilles de vin!! :-DD






Jolie, la robe, mais pas très pratique. Debout, pas de problème, tout tenait en place. Assise, oh là là, ça se gâtait!

J'ai passé la journée à cacher mon décolleté un peu trop plongeant.

:-p

Catalogue Sears!




25 décembre.


Avant de partir pour le traditionnel dîner de Noël chez ma grand-mère, Yannick et moi avons posé dans nos habits de Noël!

Je crois qu'ici, il tentait de m'impressionner en me montrant ses muscles. ;-)











Voici maintenant une pose digne du catalogue Sears! ha ha! :-D

Avouez qu'il est sexy avec son chandail noir moulant!

Je me demande qui a bien pu lui offrir ce chandail!!

:-DDD




Moi aussi, j'ai pris la pose catalogue Sears.

Yannick pensait que je m'étais déguisée en French Maid.

Il ne me manquait que le plumeau!

24 décembre, la suite!

Yannick a joué au mannequin...

Le voici d'ailleurs avec une veste que je lui ai offerte...

Il fait une moue à la Owen Wilson... hahahahah! :-DDD


Finalement, Noël ne serait pas Noël sans une photo devant le sapin, en compagnie de ma momminette et ma soeurette!

(Je n'avais jamais remarqué que nous avons toutes les trois les mêmes yeux lorsque nous sourions!)

24 décembre

24 décembre, brunch chez ma maman.


Pour l'occasion, j'ai (encore) changé de couleur de cheveux et je me suis achetée une superrrrrrbe robe chez Naf Naf. :-)


Quelques produits de beauté pour Yannick....

Afin qu'il commence à me faire concurrence en matière de produits de beauté! :-D

(La tâche s'avère difficile! hé hé!)




Ma mère a entre autres reçu un guide pour préparer une croisière à Hawaii qu'elle fera en février...

Espérons qu'elle ait le pied marin!




Quelle ne fut pas la surprise de Marie Ève lorsqu'elle a déballé son Playstation!

:-DDD







J'ai été très gâtée... De beaux cadeaux, beaucoup de vêtements!

D'ailleurs, ma soeur s'est empressée de dire qu'elle n'avait pas gagné à la loto, mais que c'était simplement une vente "tout à 50% de rabais" chez Buffalo! Ha ha!

26 décembre blanc

À défaut d'avoir eu un Noël blanc, nous aurons eu un 26 décembre blanc!

samedi, décembre 23, 2006

If you ain't first, you're last.

Il y a quelques jours, Yannick et moi avons vu le film Talladega Nights: The Ballad of Ricky Bobby, mettant en vedette l'inénarrable Will Ferrel.

Le film comme tel est un peu humm... comment dire... euhh? cornichon? :-DD

C'est clair que le film ne se méritera pas de grands prix et que ce n'est pas une oeuvre extraordinaire... Un divertissement, mais pas un chef d'oeuvre, quoi.

Par contre, je dois dire que certaines scènes sont vraiment, vraiment hilarantes. Les publicités, tout particulièrement, et les scènes où Ricky Bobby courre tout
nu, en croyant qu'il est en flammes.

Je ne peux pas m'empêcher de rire en repensant à ces scènes!


:-D



Source de l'image:http://www.iwatchstuff.com/images/2006/06/talladega-ricky-bobby.jpg

mercredi, décembre 20, 2006

Mon beau (gros) sapin!

Voici notre sapin tout illuminé!

Yannick n'a pas eu la tâche facile avec les petites ampoules ce lundi.... certaines ne voulaient pas s'allumer. Comme il a beaucoup plus de patience que moi, il en est finalement venu à bout (à sa place, j'aurais probablement laissé le sapin à moitié illuminé... too bad! hé hé).

Déjà le 20 décembre... Noël dans moins d'une semaine! :-)

Party de Noël et péripéties

En matière de folies de party de Noël, incroyable mais vrai, je suis arrivée à battre les prouesses de ma soeur (ils en ont toujours pour *au moins* 2 semaines à potiner sur ce qu'elle a pu faire au cours de la soirée).

Vendredi dernier, en raison d'un cocktail assez explosif (fatigue, stress, alcool, estomac vide une partie de la journée et un repas qui a mal passé), alors que je m'apprêtais à terminer la soirée dans un club avec certaines de mes compatriotes, je me suis tout simplement effondrée sur un trottoir froid quelque part à Montréal. À partir de ce moment-là, tout est devenu flou. Je me rappelle vaguement qu'une de mes collègues a tenté de me relever, qu'elle était prise de panique et qu'elle a rejoint une autre de nos copines au téléphone. Un jeune homme dont je n'ai vu que les souliers lui a conseillé d'appeler le 9-1-1. Je m'étais mise à trembler sans pouvoir m'arrêter et bien que j'entendais confusément les questions qu'on me posait, aucun son ne sortait de ma bouche. J'avais restitué une partie de mon repas sur mes pantalons neufs.

J'ai fini par entendre ma copine dire "Em, the ambulance is here." En voyant les girophares, je me suis laissée aller. Jusque là, on aurait dit que mon corps, bien que privé de son énergie, était demeuré en état d'urgence. C'est comme si, à la vue de l'ambulance, je me suis dis que j'étais entre bonnes mains et j'ai ensuite perdu conscience. Je ne me souviens pas du trajet. Je ne me rappelle pas être entrée ni sortie de l'ambulance. Je me suis réveillée à l'hôpital Royal Victoria. Il était environ 1 heure du matin.

Diagnostic: choc vagal.

Questions, questions, questions, prise de sang et soluté (aouch!!!). J'ai reçu mon congé aux petites heures du matin.

La morale de cette histoire: je me rends compte que je dois arrêter d'accumuler les sources de stress et éviter les excès lorsque je suis extrêmement fatiguée et tendue, mais cela m'a également fait prendre conscience que tout le monde n'est pas bête et méchant, et qu'il y a des gens qui sont là pour m'aider, même lorsque je suis dans la schnoutte jusqu'au bout des cheveux.

lundi, décembre 18, 2006

Faites-moi rire!

Stephen Harper a été choisi "Personnalité de l'année 2006" par le Time Canada.

Lisez cette phrase 3 fois de suite sans sourciller. Et maintenant, dites-moi que vous êtes capable de ne pas rire!!!

jeudi, décembre 14, 2006

Ça m'énâââââârve!

  1. Les gens absorbés à résoudre une grille de Sudoku dans le métro.
  2. Les mêmes personnes qui laissent ensuite traîner leurs journaux dans les transports en commun.
  3. La cohue dans les centres commerciaux en ce temps-ci de l'année.
  4. Le chat qui fait pipi sous le balcon de l'entrée et ça empeste à 3 miles à la ronde. (Pas un de mes chats, ils ne sortent pas dehors!)
  5. Le temps trop clément. On est à la mi-décembre, pas en avril ost...!!!!!! Grrrrrrrrrrr!!!!!!!!!! Foutu réchauffement climatique.
  6. La voix de la jeune fille qui incarne Juliette dans le tout nouveau film Roméo et Juliette (je n'ai pas vu le film et ne compte pas le voir, les entrevues télévisées m'en ont dissuadé!).
  7. Le mauvais café.
  8. Avoir mal à l'estomac à cause du mauvais café.
  9. Le fait que je cherche désespérément un paquet de cartes de Noël SANS TEXTE, étant donné que je souhaite rédiger mes messages moi-même (français ou anglais selon le cas)... mais je tombe toujours sur des paquets de cartes uniquement en français ou uniquement en anglais!!!
  10. Le dernier et non le moindre: Stephen Harper. ;-)

samedi, décembre 09, 2006

Overdose

Ce matin, en lisant cet article, j'ai décidé que je ne buvrais plus de Coke.

(Berk, de toutes façons, j'ai troujours trouvé que le Coke avait un affreux goût de parfum.)

Cet article-ci ne m'empêchera cependant pas de boire du café. I'm addictedddddddddddd! :-/

Par contre, ce passage est assez convaincant et non, je ne me rendrai pas jusqu'à quarante tasse de café aujourd'hui:
-In order to fatally overdose on caffeine you would have to drink about 40 cups of coffee. Your body would physically reject this much fluid, but this amount of caffeine injected intravenously would certainly do the job.
Les infos et liens ci-haut sont tirés du site, Hearthbolt. net, qui comporte des articles traitant d'aspects divers reliés à la santé. La plupart des topos sont abordés sous un angle humorisitique ou bien alors il s'agit de sujets qui piquent la curiosité.

Étranges rêves

Je crois que manger des crêpes aux pommes à 11h00 le soir est néfaste pour le cerveau.

Cette nuit, j'ai rêvé que je participais à une expérience universitaire et que j'acceptais de me faire implanter une micro-puce dans l'index droit. L'expérience devait durer environ 4 ans, et permettrait à une équipe de pouvoir retracer mes moindres déplacements. :-/

J'ai également rêvé que je félicitais Stéphane Dion d'avoir été élu à la tête du parti Libéral. En lui serrant la main, je lui avouais ne pas adhérer du tout aux visions du parti, mais je le félicitais tout de même pour son "exploit".

Hum. La prochaine fois, je me contenterai d'un verre d'eau avant de me coucher!

You did it on purpose?

Ma collègue de travail et moi sommes souvent vêtues de façon quasi-identique. Lorsqu'elle porte un veston brun, je porte un veston brun, lorsque je porte un pantalon noir avec un chandail rouge, elle porte un chandail rouge avec un pantalon noir.

L'histoire se répète à un point tel que la semaine dernière, ma patronne s'est exclamée en riant, "You did it on purpose?"...

Non, pure coïncidence! Cependant...

Ma collègue et moi avons convenu de lui jouer un petit tour pour les jours qui viennent et de faire exprès cette fois-ci! :-DD

Mardi, nous porterons donc un chandail vert ainsi qu'un pantalon noir ou une jupe noire. :-DD

mardi, décembre 05, 2006

La saison commence

Non, je ne parle pas de la saison de hockey. :-p

Avec la neige, vient la glace et avec la glace, vient ben... euh... moi qui me casse la figure au moins une fois par deux semaines. :-/

Hier matin, en marchant sur ma rue pour aller prendre l'autobus, j'ai glissé (grrrrr... l'épandage de sel ne s'est fait qu'aujourd'hui! Toujours en retard d'un jour, les camions de la ville! Re-grrrr!!). Je craignais d'avoir endommagé mon laptop, mais je me suis plutôt retrouvée avec un chapelet d'ecchymoses le long de la jambe droite et un bras droit endolori.

Et dire que ça ne fait que commencer...

dimanche, décembre 03, 2006

Quatre images valent mille flocons!!!!!!




Double surprise!

Deux surprises pour le prix d'une, ce matin:

  • Surprise #1: Il neigeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee! Enfin!!!!!! Youpi!!!!! OUÉ!!!!!!! AHH!! Yeah! De la neige! Neigeeeeeeuhhh!!!!!!!!! Woohooo! Ta da dadada dadada tadada dadada dadadère! (musique de fanfare)!
Voici une photo prise de mon salon, par la porte-patio:

  • Surprise #2: Contre toute attente, c'est Stéphane Dion qui a été élu à la tête du Parti Libéral, hier. Je sens que Jean-René Dufort sera plutôt content de cette victoire! :-DD Tel un grand chef, monsieur Dion a déclaré, lors du discours prononcé à la suite de sa *retentissante et ô combien imprévue* victoire:
    Rien ne nous empêche de réussir dans notre pays, même quand on parle anglais avec un accent français. (source: Radio-Canada)
On sent immédiatement l'étoffe d'un grand homme d'état ici, hein! Bwahahahahahahahahahahahahahahah! Hé hé!

M'enfin, il n'a rien d'un Jean Chrétien ou d'un Paul Martin. Saura-t-il nous faire rire autant que ces deux précédents acolytes? J'en doute. Il me semble bien fade, monsieur Dion, malgré toute sa bonne volonté. En politique fédérale canadienne, la bonne foi ne paie pas. Il faut être ou bien corrompu, ou encore complètement crack-pout pour réussir à la tête du Parti Libéral. :-DDDDD

La politique fédérale au Canada, quel agréable sujet de conversation! :-DDD (Je suis un tantinet sarcastique!)

samedi, décembre 02, 2006

Père Noël, j'ai changé d'avis

Cher Père Noël,

Je t'écris pour te dire que j'ai changé d'avis.

Il y a quelques temps, j'avais mis sur ma wishlist de Noël le très séduisant Jonathan Painchaud, mais c'était avant de regarder l'émission spéciale "Achats de Noël" de la Revanche des Nerdz.

Non, je ne souhaite pas avoir un de ces gadgets techno dont ils ont vanté (ou non) les mérites. (Par contre, tu peux toujours les offrir à Yannick, je suis certaine que cela lui ferait plaisir!)

J'ai craqué.

Généralement, la tuque rouge et blanche de Père Noël ne sied pas à la majeure partie d'entre nous. J'ai cependent vu qu'il y a toujours une exception à la règle et cette exception se trouve ici: http://www.ztele.com/emission/la_revanche_des_nerdz/video.jsp
(dans la catégorie "Spécial de Noël", vidéo "Gadgets mobiles").

Comment ne pas tomber sous le charme, je vous le demande!!!! :-D

Alors, Père Noël, cette année sous mon sapin, je crois que je préfèrerais trouver un clône de Pascal Forget avec une tuque de Noël.

Merci,

Moi xx

P.S. Mais si tu te sens vraiment généreux, tu peux quand même considérer les deux demandes... J'suis pas difficile! :-DDDD

mardi, novembre 28, 2006

Niaiseries en vrac

Moins d'un mois avant Noël. Toujours pas de neige. J'veux d'la neige, j'veux d'la neige! N'en déplaise au reste de la population qui n'aime pas la neige. :-p

Ayant été très sage cette année (comme d'habitude! :-DD), je voudrais bien que le Père Noël m'offre CECI sous mon sapin (de préférence non habill... euh!! je voulais dire non emballé! hé hé).

***

Je crois que mon estomac fait la grève. Ce matin, je ne me sentais pas très bien au travail. J'ai eu l'estomac noué 3 heures durant. À un point tel que ma patronne m'a demandé si j'étais enceinte.


Nan, ce sont des bourrelets. À force de rester assise constamment devant mon ordi. Au travail. À la maison. Au musée. À l'école. Au moins, cela m'a permis d'obtenir des doigts d'enfer! Tonifiés et musclés au possible! :-p

***

Hier, Yannick m'a annoncé qu'il n'avait jamais fait de "necking" sur le Mont Royal. Moi oui, moi oui! :-p

***

Vous savez sans doute que la police montréalaise a procédé à l'arrestation de plusieurs membres présumés de la mafia, de même que quelques-un(e)s de leurs acolytes de l'aéroport PET (ahh, je ne m'habituerai jamais! tu parles d'un nom! Next: aéroport Flatulence! hé hé).

Ce week-end, ma mère m'a annoncé que selon toute apparence, il y aurait un ou des membres de ma famiglia italiana qui auraient été arrêtés. Je sais qu'une personne dans ma famille rapprochée travaille à l'aéroport (ou du moins y travaillait, à l'époque des visites obligatoires de fin de semaine chez une grand-mère dont je ne comprenais que dalle lorsqu'elle parlait - dialecte italien dont je n'ai retenu qu'une seule phrase "testa dura come un calabrese" - ça, c'était moi évidemment :-DD). Bah. Y'a pas de quoi ré-écrire The Godfather, j'en conviens. J'avais pensé à The Godmother, par contre. :-DDDD


***

Steve Dumas lançait son nouveau disque hier. Il s'est recyclé en athlète olympique, vous ne saviez pas?

***

Et pour conclure ce post rempli d'informations extrêmement utiles et de la plus haute importance, je dirai que Stephen Harper ne m'émeut toujours pas. Allez savoir pourquoi. :-DDD

lundi, novembre 27, 2006

Italian Friends

J'ai reçu ceci par courriel il y a quelques temps et j'ai trouvé que c'était plutôt amusant et pas faux du tout... ;-)

***

Subject: REGULAR FRIENDS & ITALIAN FRIENDS


REGULAR FRIENDS: Never ask for food
ITALIAN FRIENDS: Are the reason you have no food.

REGULAR FRIENDS: Call your parents Mr. and Mrs.
ITALIAN FRIENDS: Call your parent mom and dad.

REGULAR FRIENDS: Bail you out of jail and tell you what you did was
wrong.
ITALIAN FRIENDS: Would be sitting next to you saying, "Damn we screwed
up...but that shit was fun!"

REGULAR FRIENDS: Have never seen you cry.
ITALIAN FRIENDS: Cry with you.

REGULAR FRIENDS: Borrow your stuff for a few days then give it back.
ITALIAN FRIENDS: Keep your shit so long they forget it's yours..and buy
you a new one if you really need it back.

REGULAR FRIENDS: Know a few things about you.
ITALIAN FRIENDS: Could write a book with direct quotes from you.

REGULAR FRIENDS: Will leave you behind if that's what the crowd is doing.
ITALIAN FRIENDS: Will kick the whole crowds ass that left you.

REGULAR FRIENDS: Would knock on your door.
ITALIAN FRIENDS: Walk right in and say, "I'm home!"

REGULAR FRIENDS: Are for a while.
ITALIAN FRIENDS: Are for life.

REGULAR FRIENDS: Will take your drink away when they think you've had
enough.
ITALIAN FRIENDS: Will look at you stumbling all over the place and say,
"Come here, let me make you some espresso and a little something to eat,
you'll feel better"

REGULAR FRIENDS: Will talk shit to the person who talks shit about you.
ITALIAN FRIENDS: Will let them have it and embarrass them to the point of
tears.

REGULAR FRIENDS: Will ignore this.
ITALIAN FRIENDS: Will forward this

***

Évidemment, c'est une collègue italienne qui m'a fait parvenir ce courriel! :-D

mercredi, novembre 22, 2006

Devilzzzzz

En remplissant mon disque dur de photos idiotes et d'innombrables photos de mes chats, je me suis rendue compte que mes chats sont possédés du démon, comme peuvent en témoigner les photographies ci-contre.

Tou dou dou dou dou dou douuuu (sur l'air de la trame musicale de X-Files).

Tout cela nous mène donc à Stephen Harper (nan, ce n'est pas ma tête de turc, simplement ma tête carrée :-DDD).

Aujourd'hui, avec ses déclarations à la noix et sa motion selon laquelle les "Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni", il se pourrait bien
qu'il soit lui-même gravement possédé.

Svouplè, quelqu'un, délivrez-le des pouvoirs maléfiques qui lui ont été conférés.

Je me mets à l'apprentissage du vaudou dès ce soir. Je m'armerai d'une panoplie de crucifix, d'ail, d'un pieu et d'un bénitier au complet et me rendrai au Parlemant à Ottawa. Vade, retro, Harper! Mouahaha!


mardi, novembre 21, 2006

Les vendredis dans le décor

Hier, j'ai assisté au lancement du nouveau disque de Stefie Shock au Club Soda. L'une de mes amies m'y avaient invitée. J'avais bien aimé Le Décor, sorti en 2003. Enfin, un nouvel album!

Les chansons de Stefie Shock ressemblent quelque peu à celles du groupe français Louise Attaque, surtout les toutes dernières. J'ai tellement dansé au son de la musique de Louise Attaque lorsque j'étais au Cégep et que je commençais à sortir...

Pour en revenir au lancement du CD Les vendredis, c'était simple, mais bien. Stefie Shock a paru un brin nerveux. Par contre, lorsqu'il se mettait à chanter et à jouer, on le sentait tout à fait dans son élément. Dommage que la sono n'ait pas vraiment rendu justice à son talent de "parolier-poète'' - on n'entendait pas vraiment les paroles de ses chansons...

Nous ne sommes pas restées jusqu'à la fin. En effet, sentant l'appel de l'estomac affamé qui se manifestait de plus en plus, nous sommes parties en direction du quartier chinois pour se rassasier d'un gros bol de soupe! =)

lundi, novembre 20, 2006

Ah, les joies d'une langue qu'on ne maîtrise pas

La semaine dernière, au travail, alors que je cherchais dans les factures de l'année dernière, je suis tombée là-dessus.

Il s'agit d'une facture pour un livre commandé aux Presses de l'Université de Toronto. Voyez les encadrés et maintenant dites-moi que vous comprenez quelque chose à la traduction française?! :-DD

Et on ne parle même pas d'un truc provenant de Chine... Z'avaient personne pour traduire correctement en français à North York? Hé oh? Des gens bilingues, il y en a des tonnes au Québec. :-p

dimanche, novembre 19, 2006

Ray of Light

Parmi les albums de Madonna, Ray of Light est sans contredit mon préféré. Il est sorti en 1998.

La musique est très entraînante, à la limite je la trouve même positive. Oui.

Parfait pour s'entraîner, danser, et même pour faire son ménage (haha... mais vous avouerez que c'est plus motivant avec un tel genre de musique!).

C'est ce que je suis en train d'écouter en ce moment.

Lush Alors!

Le titre fait référence à la fois à la boutique Lush et au resto Frite Alors.

Yannick et moi sommes allés sur St-Denis, d'abord chez Lush, ensuite nous sommes allés casser la croûte chez Frite Alors. Miam! J'ai dégusté un burger "Taj Mahal" avec une frite-sauce et une bière blonde de la microbrasserie montréalaise Le Cheval Blanc. Que je vous recommande. Ils produisent de bonnes bières, qui goûtent quelque chose. Pas l'espèce de piquette cheapette à la Labatt ou Molson. Je suis allée une fois sur place, rue Ontario, c'est sympa comme endroit.

Finalement, en repartant, dans la voiture à un feu rouge, au coin des rues St-Denis et Rachel, je m'exclame: "Noooon?!?!?!"

Qui vois-je? Traversant St-Denis? Qui? Je vous le demande?

Pascal Forget. En chair et en os. Passant devant nous.

Ahhh... que d'émotions. :-D

Yannick a rigolé. "Tu vas mettre ça sur ton blog, j'imagine?"

Certain! :-DDDDDD

samedi, novembre 18, 2006

Bond, James Bond

Hier, j'ai vu le film Casino Royale, mettant en vedette un James Bond revu et corrigé (par des séances d'entraînement au gym, j'imagine).

Mes impressions?

D'une part, j'ai trouvé ce film meilleur que ceux dont Pierce Brosnan est la vedette (ceux-ci étant beaucoup trop hollywoodiens et l'acteur principal étant trop bof à mon humble avis), mais moins enlevants que ceux où Sean Connery personnifie l'agent 007. Évidemment. Dans ma tête, le seul et l'unique, c'est Connery.

Les scènes du tournoi de poker comportaient des longueurs un peu trop... longues... de même que des jeux de regards dignes des soap operas pathétiquement bourrés de clichés. J'aurais quelque peu réduit cette partie. M'enfin, le film se nomme Casino Royale, j'en conviens, et non pas Partie Endiablée de Paquet Voleur. :-DDDDDD

Et, je dois dire qu'à certains moments, je me suis demandé ce qui avait bien pu se passer entre deux scènes. Parfois, d'une scène à l'autre, on aurait dit qu'il manquait un petit bout d'histoire. Elles seront peut-être ajoutées au DVD...

Que dire des sublimes scènes tournées à Venise et au Monténégro? Ahhhhhhh. La voyageuse en moi s'est sentie interpellée.

Finalement, j'ai trouvé ce film différent des autres James Bond à certains égards.
D'abord, Daniel Craig personnifie un agent moins gentleman, plus dur à cuire. Moins de manières, plus de gros bras.

J'ai cependant aimé le fait qu'il y ait moins de trucs abracadrabrants que dans 3 ou 4 les derniers films (pour pallier au manque de talent des acteurs?).

En dernier lieu, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup moins de plantureuses
demoiselles qu'à l'habitude. Au lieu de ça, ils ont opté pour un James Bond au body d'enfer. Un pitou au lieu d'une pitoune, quoi. :-DD Au lieu de jolies déesses sortant langoureusement de la mer, le corps ruisselant de goûtelettes, nous avons eu droit à la version masculine de cette scène. Pas moi qui vais m'en plaindre. Hé hé. (Le directeur serait-il gay par hasard?)


Source de la photo: http://www.jasongilbert.ca/wp-content/bahamas.jpg


jeudi, novembre 16, 2006

Frisquet, froid, frette

Toute à l'heure, je me suis rendue compte que l'année dernière à pareille date, j'étais à Paris.

Qu'est-ce qu'on avait gelé. Une de mes amies, qui habite en banlieue de Paris, m'avait prévenue: en novembre à Paris, c'est froid et humide. Je n'imaginais pas que Paris pouvait être plus froid que le Québec en pleine tempête de neige... bin j'avais tort en sivouplè!!!!

Alors voilà mon décompte des 3 fois où j'ai eu le plus froid de toute mon existence (p'tain, j'ai vraiment rien à écrire aujourd'hui!! hé hé):

En troisième position:
  • Janvier 1999. Tempête de neige. J'avais passé le week-end chez une amie. Elle travaillait en fin de journée et ses parents devaient me ramener chez moi après être allés faire des emplettes. Or, il est tombé une quantité quasi-olympienne de neige et leur camion ne pouvant pas même avancer d'un demi-milimètre au beau milieu du stationnement du centre commercial, j'ai dû retourner chez moi en autobus. Je devais faire pas moins de deux transferts d'autobus. Comble de malchance, le premier bus est arrivé TRÈS en retard (30 ou 40 minutes je crois...). Je ne sentais presque plus mes orteils, et c'est pourquoi je me suis arrêtée dans un Subway entre le 1er et le 2e transfert d'autobus - pour casser la croûte, mais surtout pour me réchauffer. À mon arrivée chez moi, trrrrrrrès longtemps après, mes orteils étaient mauves. M-A-U-V-E-S. J'ai dû faire couler de l'eau brûlante et faire prendre un bain de pieds à mes pauvres orteils qui avaient perdu toute sensation.
En deuxième position:

  • Février 2004. Carnaval de Québec. Depuis ma tendre enfance, je rêvais d'aler au Carnaval de Québec (bah, c'est une lubie comme une autre). L'événement tombe invariablement à la mi-février (en même temps que ma fête!). En 2004, chaudement vêtue de la tête aux pieds, je me suis rendue aux festivités extérieures en compagnie que quelques membres de ma famille. Au bout d'un certain moment, et malgré quelques petites 'shots de caribou", je me suis mise à avoir mal aux pieds tellement ils étaient gelés. Pas de farce. J'avais l'impression que mes orteils allaient purement et simplement se désintégrer drette là. Il a fallu que nous nous arrêtions dans un kiosque touristique et - j'ai presque honte - je suis allée réchauffer mes pieds à l'aide du séchoir à mains dans les toilettes. :-DD
En première position:

  • Novembre 2005. Paris. J'ai passé un peu plus de deux semaines dans la ville lumière. Petite chambre plutôt bof dans une auberge de jeunesse. Nous avons eu du chauffage peut-être seulement un ou deux soirs sur toute la durée du séjour. Nous devions dormir avec nos chaussons et conservions nos aliments à l'extérieur, sur le rebord de la fenêtre!! Par ailleurs, nous passions beaucoup de temps à l'extérieur, pour nous déplacer du point A au point B. Le temps était excessivement humide. Le type de température qui vous transperce les os et vous glace jusqu'au sang. Lorsque nous sommes allés visiter les jardins de Versailles, je portais 3 couches de fringues sous mon manteau, en plus de deux foulards, une tuque en laine, des gants de laine et deux paires de bas. Mais, la pire journée fut celle où nous avions passé le plus clair de notre après-midi dehors (la visite guidée prenait place au coeur d'une petite ville). C'était in-sou-te-na-ble, j'étais certaine que j'allais revenir au Québec sans mes orteils. Si bien, que le soir venu, je suis allée m'acheter un manteau en tweed doublé. Pour faire une comparaison frappante, j'ai par la suite porté ce manteau tout l'hiver à Montréal.
Il fait froid au Québec? Peut-être. Mais il fait vachement plus frette à Paris.

mardi, novembre 14, 2006

Prière de ne pas lire ceci

Attention, coeurs sensibles.

Je me languis de voir la blancheur régner sur le paysage urbain dans lequel je vis.

Oui. Vous avez bien lu. J'ai hâte qu'il neige.(Je sens que je vais me faire "pitcher" des roches.)

J'aime la neige. Peut-être est-ce parce que je suis née en février (d'ailleurs, c'est mon anniversaire de naissance dans 3 mois et un jour... oulà, je n'aime autant pas penser au chiffre fatidique - mon âge, pas ma date de fête).

J'ai hâte que cette pluie grise et déprimante se change en jolis flocons.

Mmmm... du bon café

Étant donné que la grande consommatrice de café que je suis a complètement vidé le sachet de grains de café Verona, hier, toujours chez Starbuck's, j'ai opté pour le café Fincas de Chiapas.

L'arôme des grains fraîchement moulus est divin. Je ne sais pas si c'est possible d'obtenir un orgasme par le nez, car si c'est le cas, ce genre d'odeur est franchement orgasmique. :-)))

dimanche, novembre 12, 2006

Directeur recherché

Le directeur du Musée des Beaux-arts de Montréal, Guy Cogeval, donne sa démission.

J'ai bien hâte de voir qui sera nommé. Une femme?

***


Parlant du MBAM, je suis un peu déçue de constater qu'une splendide exposition comme Il modo italiano: Design et avant-garde en Italie au XXe siècle, fait pâle figure à côté des éternelles expositions sur Picasso, les Impressionnistes, Van Gogh et tutti quanti.

Je ne veux rien enlever à ces artistes. Oui, c'est un fait, ce sont de "grosses pointures" qui ont marqué l'histoire de l'art. Mais merde, peut-on en finir avec ces blockbusters présentant toujours la même chose? On nous répond que c'est malheureusement ce que le public demande. Comment le public at large peut-il apprendre à aimer autre chose si le menu qu'on lui offre est toujours le même?

Le MBAM présente souvent deux types d'expositions, les expos grand public et celles pour un public "averti" (amateurs, connaisseurs ou simplement curieux de l'art). Le public averti fréquente sans doute les grosses expos (je le fais), mais l'inverse est rarement vrai.

On ne nous apprend pas à aimer l'art à l'école. Pour certains, c'est un goût qui se développe, comme le vin. Pour d'autres, dont je fais partie, je crois que c'est une passion innée. Pour d'autres encore, il n'y a rien à faire. À leurs yeux l'art demeurera toujours quelque chose d'inutile. Dommage. C'est très réducteur. C'est se fermer les yeux devant un cheminement artistique, une histoire, des couleurs, une époque, un homme ou une femme, tout un monde.

***

Il modo italiano m'a beaucoup plu. Je suis très critique lorsque je visite des expositions, je n'ai malheureusement plus l'oeil naïf. Déformation professionnelle. Cependant, je n'ai pas trouvé grand chose à redire cette fois-ci.

Si ce n'est que dans sa forme et sa présentation, elle ressemblait assez à l'exposition Art nouveau et design, 1830-1958, qui a eu lieu au MRAH de Bruxelles en 2005. En grande amatrice d'art nouveau, puisque j'étais en Belgique à ce moment, il était presque impératif que j'aille voir cette expo.

samedi, novembre 11, 2006

J'étais anciennement une ancienne

Hier, ma tati Sylvie m'a envoyé un courriel pour m'annoncer que Maxichat renaissait de ses cendres!

J'ai eu accès à Internet pour la première fois fin janvier 1998, après avoir harcelé ma mère non-stop pendant plusieurs mois. J'ai connu le site de chat "Maxichat" au printemps 1998 et j'ai tout de suite aimé l'ambiance complètement dingue de ce site. Nous étions québécois, français, belges et suisses pour la plupart. Qu'est-ce qu'on rigolait. J'ai surtout fréquenté ce site en 1998-1999, ce qui faisait de moi une "ancienne". Le site a cessé d'exister pendant un moment, il est apparemment revenu sous un nom similaire et puis, dernièrement, certains membres ont tenté activement de recruter les "anciens". Je n'irais pas jusqu'à dire les "vieux sages"... hé hé.

C'est d'ailleurs là que j'ai découvert à quel point les Belges pouvaient être fous, mais attachants. :-))

Et chute alors!!

Si vous avez envie de rire de mes supposés *ahem* talents *ahem* de joueuse à WoW, vous irez lire le post Chute! ne lui en parlez pas... sur le blog de Yannick.

Non, mais sérieusement, les concepteurs de ce jeu n'avait pas encore eu affaire à moi quand ils ont créé cette zone... pffffff....

jeudi, novembre 09, 2006

Conservateur ou Conservateur?

Un de ces jours, j'aimerais bien être conservatrice dans un musée d'art. Conservatrice au sens "conservateur de musée", pas danger public.

Quand je lis un sous-titre d'article tel que
Les conservateurs, un « danger pour la planète »
source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2006/11/09/003-nairobi-graham-duceppe.shtml

... je me dis qu'on devrait inventer un autre terme pour désigner la profession muséale... parce que je n'ai pas envie d'être associée au Parti Conservateur!

Bouffe Network

Je suis dans un trip bouffe depuis quelques temps (biscuits aux chips de chocolat, muffins au mélange à chocolat chaud et aux pommes -weird, je sais, parfois je me surpasse... haha).

Il m'arrive souvent de concocter des recettes lorsque je suis tendue ou stressée. Faire à manger me calme et me change les idées. Ce qui, à mon grand déplaisir, me donne un point en commun avec Jean Charest.

Au début de la semaine, j'ai initié Yannick au pois mange-tout (chacun son tour... lui m'a initiée à WoW, et moi à ce petit légume vert croquant... haha).

Voici donc ma recette de salade de pois mange-tout et maïs:

  • Pois mange-tout frais
  • Maïs en conserve (en grains)
  • Quelques tomates cerises
  • Sauge moulue
  • Poudre de curry
  • Roquette et basilic finement hachés (frais)
  • Huile d’olive
  • Jus de citron
  • Sirop d’érable (un tout petit filet)
  • Vinaigre balsamique à la figue
  • Persil séché

What's up, doc?

Je n'écris pas régulièrement ces temps-ci. Trop occupée à travailler, rédiger mon T.D., faire des biscuits et des muffins, ou être malade...

Je suis un peu "fru", j'ai su cette semaine que si mon T.D. n'a pas été corrigé en date du 5 janvier, je devrai être à nouveau inscrite pour une AUTRE session, à titre d'étudiante "en correction"... Je n'aurai aucun droits de scolarité à débourser, mais je devrai payer les autres frais "exigibles"... Pffff, c'est vraiment bidon. :-/

Je sais fort bien que mon T.D. ne sera pas corrigé à cette date. Primo, je ne prévois pas le remettre avant la première semaine de décembre. Secondo, étant donné que j'ai dû attendre près de *Ô joie* 7 mois pour recevoir la correction de mon rapport de stage, je serais très étonnée que le rapport de T.D. me soit remis moins d'un mois après que je l'aie déposé.

Too bad. La journée où j'irai remettre mon rapport de T.D., je me paie une bonne bouteille de pinot noir à au moins 40$ et je la bois touteeee seule. :-D

Trève d'ivrognerie.

Je suis jalouse de Yannick. Hier, il m'a annoncé qu'il avait discuté sur MSN avec Pascal Forget.... Oui, oui, le très sexy chroniqueur de la Revanche des Nerdz (non, je n'ai pas besoin de lunettes, j'aime ça moi, le style intello, comme en fait foi une camisole achetée sur un site web en septembre).

Geek pas à peu près la fille... acheter ce genre de bidules sur Internet... pffff... :-D

lundi, novembre 06, 2006

Nouvellement convertie

Hier soir, Yannick m'a initiée au jeu World of Warcraft.

Je sais, je suis en retard, mais bon, mieux vaut tard que jamais. :-DD

Il avait tenté de me montrer comment jouer il y a deux ans. Par contre, il y avait eu un bug dans le jeu et mon personnage sautait constamment, sans raison apparente. J'avais pogné les nerfs après seulement 5 minutes de jeu et je m'étais jurée de ne plus jamais toucher à cet outil du diable.

Dernièrement, Yannick me harcelait presque tous les jours en me demandant de donner une deuxième chance à WoW. Et comme j'entre dans une étape cruciale de ma maîtrise (la rédaction du rapport... nnoooooooooooooooooooon ... Eeek eeek eek! Musique de film d'horreur!!), je ne voulais pas débuter ce genre d'activité, au risque de passer mon temps à jouer...

Hier, j'ai finalement craqué.

Bon, ce n'est pas mal comme jeu, mais rien qui ne m'empêchera (malheureusement... haha) de me consacrer à ma rédaction...

Je suis déçue. Je voulais que mon personnage ait les cheveux rouges, mais la couleur n'était pas offerte. :-DD

samedi, novembre 04, 2006

Pinot noir et compagnie

J'aime le vin rouge.

C'est un plaisir fin, au même titre que lire un livre captivant, déguster un tiramisu à la texture onctueuse, danser au son d'une chanson qui me plaît vraiment beaucoup, marcher dans les rues d'une ville invitante, regarder une oeuvre d'art d'une beauté exceptionnelle sous toutes ses coutures, ou (bon, ok, je m'arrête ici avant de fournir trop de détails sur ma vie personnelle! Ha ha! :-p).

J'aime particulièrement le Brouilly et le Pinot Noir.


Dernièrement, j'ai goûté à une autre sorte de Pinot Noir: il s'agit du Laroche. Pas mauvais du tout. Pas le meilleur entre tous, mais il se déguste fort bien. Appréciable. Un peu acide, un peu fruité. Odeur de raisin parfumé, agréable à humer.

Ça ne vaut pas celui que j'ai bu cet été au resto Le bâton rouge. J'avais été immédiatement conquise par ce verre de liquide foncé aux arômes d'une grande complexité.

Un homme malade...

Tout le monde le sait, c'est une vérité fort bien connue, un homme malade, ça fait vachement pitié.

mercredi, novembre 01, 2006

My name is Mrs. Bon Jovi

Je suis en train d'écouter un CD de Bon Jovi.

Il s'agit d'un de mes groupes fétiches. Et probablement mon record de fidélité musicale. J'ai découvert Bon Jovi lorsque j'avais 13 ans. Et depuis, l'amour dure toujours. :-D

Je n'aime pas particulièrement les foules (j'ai tendance à être un peu agoraphobe), mais pour Bon Jovi, l'exception allait presque de soi. J'étais prête à:

  • Payer 100$ pour le billet;
  • Attendre quelques heures au soleil dans la file sillonant le pourtour du Parc Jean-Drapeau avant de pouvoir entrer sur le site;
  • Me frayer un chemin dans la foule suante et puante;
  • Manger un hamburger infect;
  • Payer un prix déraisonnable pour quelques bières bin ordinaires;
  • M'asseoir sur un gazon humide et inconfortable;
  • Utiliser des toilettes douteuses;
  • Danser parmi une bande de bachi-bouzouks;
  • Et même me faire lancer un verre plein de bière dessus par un type complètement saoul.
Tout cela, afin d'avoir la chance de voir les fesses de Jon Bon Jovi sur écran géant (*).

Le 13 juillet 2006, je suis allée assister au show en plein air de Bon Jovi. Ma soeur m'accompagnait. J'ai *trop* adoooooooooooré ce spectacle! Le groupe
a donné une excellente performance. Non seulement ils sont de bons musiciens/chanteurs, mais ils sont également de bons "entertainers". Je me suis même aventurée au beau milieu de la foule pour danser et chanter comme une folle. J'en ai eu pour 2 jours à ne pas pouvoir parler tellement j'ai hurlé ce soir-là. :-DD

Souvenir mémorable.

Ma soeur était étonnée que je connaisse même les "vieilles" tounes du groupe. On est fan ou on l'est pas, heh! ;-)

J'espère avoir la chance d'assister à un autre concert de ce groupe un de ces jours.


(*) Euh, non, je pense que je
prends mes fantasmes pour la réalité. :-DDDD


Ma vie est un téléroman

Lundi, Maude dans C.A. portait exactement le même soutien-gorge que moi (pff... ils ont du budget dans cette série... ce soutif m'avait coûté la peau des fesses... enfin, pas des fesses, mais vous comprenez! hé hé.). Enfin, euh, non, le bonnet était certes plus grand que ce que je porte. :-DD

Hier, dans l'appartement de Sophie, que vois-je? Le même tableau noir Ikea qui se trouve dans ma cuisine. Le mien est vachement plus poussiéreux, mais bon.

Décidément, Radio-Canada a caché des espions chez moi.

Surtout que, dans Infoman, il arrive souvent que Jean-René Dufort dise en ondes un truc loufoque qui m'est passé par la tête quelques jours auparavant. Jean-René, que fais-tu dans ma tête?

mardi, octobre 31, 2006

Halloween 3.2103.200.2837

Dernier jour d'octobre.

Au travail, nous avons distribué des bonbons aux enfants. J'étais toute de noir vêtue, et une grosse chauve-souris en caoutchouc rouge-orangé venait orner mon chandail.

J'ai reçu ce vidéo par email aujourd'hui, sans trop savoir qui me l'a fait parvenir.

Je n'ai pas marché sous une échelle et je n'ai pas croisé de chat noir.

Et Stephen Harper ne m'a pas jeté de mauvais sort.

lundi, octobre 30, 2006

De la neigeeeeeee!!!!

Hier, nous avons eu droit aux premiers flocons de neige de la saison dans la région montréalaise.

C'est tout.

(Probablement mon plus court message à vie) :-DDD

Intense week-end de célébrations

Vendredi, la plus jeune de mes cousines (côté maternel) a passé le cap de l'âge adulte. Afin de célébrer en grand cette nouvelle étape dans la vie de Dominique, nous sommes sortis à la Queue Leu Leu, en compagnie de Marie-Michèle, la soeur de Dodo. Ma soeur y était également, de même que des ami(e)s de Dodo et le copain de Marie. (Vous vous y retrouvez? Bin pas moi! hé hé).

Disons que la moyenne d'âge n'était pas très élevée dans cette boîte (ma soeur et moi faisions presque "matantes" parmi les ti-jeunes de 18-21 ans). Mais! Je me suis fait "carter" pour la première fois de ma vie (*) . Le pire, c'est que le type à l'entrée semblait beaucoup plus jeune que moi. Je l'ai regardé, un peu interloquée. Je ne me faisais pas carter à 18 ans, et j'ai dû lui montrer une pièce d'identité maintenant que j'en ai 26. Bwahahaha! J'imagine qu'étant donné que la clientèle qui fréquente l'établissement est à peine sortie de l'adolescence, ils n'ont pas d'autre choix que de carter systématiquement tout le monde.

Nous avons même remporté deux pichets de bière! Il fallait danser sur les tables au son La tribu de Dana (j'ai rigolé en me rendant compte que cette chanson médiocre était populaire à l'époque où moi, j'ai commencé à sortir - il y a de cela une éternité). Je crois qu'ils nous ont nommés vainqueurs et nous ont remis deux pichets en pensant que nous nous calmerions les nerfs... Haha...

J'ai passé la soirée à danser non-stop (pas pire pour une petite vieille!), au point tel qu'en sortant de là, mes bottes étaient pratiquement soudées à mes pieds et que j'ai mis un nombre incalculable de minutes à me rendre jusqu'à la voiture de ma soeur. Le reste de la bande était bien loin devant. À un certain moment, ma cousine Marie a failli me transporter sur ses épaules. :-DD

C'est samedi qu'avait lieu le souper d'anniversaire de Dominique. Je lui ai offert une carte-cadeau de la SAQ, où elle pourra aller brandir fièrement ses cartes d'identité! Elle a également eu en cadeau un Magic Bullet. C'est en quelque sorte un inside joke dans la famille... mais qu'est-ce qu'on a rigolé.

Hier, c'était l'anniversaire de ma grand-mère. Elle célébrait ses trois quarts de siècle! 75 ans! C'est pas rien!! Nous sommes allés bruncher au restaurant, toute la famille réunie.

Je crois que les prochaines périodes de célébrations intenses ne sont prévues que pour les Fêtes. D'ici là, j'aurai le temps de m'en remettre. Haha. :-p


(*) Non, en fait, j'ai dû montrer mes cartes une fois, au cinéma, pour un film 16 ans et +. J'avais 17 ans, je crois. C'était l'hiver, et j'étais vêtue comme si j'allais participer à une excursion dans le Grand Nord. Seuls mes yeux et mon nez étaient visibles... difficile de donner un âge à un nez, hein! :-D

jeudi, octobre 26, 2006

Par-dessus la haie, nos voisins les humains...

Le week-end dernier, nous avons vu le film d'animation Over the Hedge. Certaines scènes sont particulièrement hilarantes. Yannick et moi avons beaucoup ri.

À mon avis, ce film ne s'adresse pas exclusivement aux enfants. Enfin, il s'adresse aux petits et aux grands enfants! :-D

Le personnage de Hammy l'écureuil est tout spécialement attachant et comique. Un mélange entre Speedy Gonzalez et Louis-José Houde, version petit rongeur hyperactif. Hé Hé.

mardi, octobre 24, 2006

Madame Café!

J'ai tellement ri avant de partir du travail ce soir.

J'ai fait pas mal d'overtime aujourd'hui et j'étais un peu crevée à la fin de la journée. Alors que j'apportais ma tasse vide à la cuisine, un petit bonhomme d'environ 4 ans qui m'a vue passer m'a saluée en disant: "Bye bye, Madame Café!" :-DDDDDDDDDD

C'était suffisant pour dissiper ma fatigue et mes tracas.

Le garçon arrive souvent très tôt, dès l'ouverture de la garderie... à l'heure où je sors de la cuisine avec ma première et indispensable tasse de café du matin. J'imagine que la corrélation entre "moi" et le "café" s'est faite toute naturellement, à force de me voir une tasse à la main.

C'était mignon. :-)

Baptême zen

Bien souvent, lorsqu'ils sont baptisés, les bébés pleurent ou du moins, ils rechignent un peu. Ils ne tiennent pas en place au cours de la cérémonie et n'apprécient généralement pas se faire verser de l'eau sur le coco.

Quatre enfants étaient baptisés en même temps ce dimanche et certains hurlaient à en briser les vitraux.


Xavier a quant à lui été hyper zen ce dimanche. Tellement zen, qu'il a passé la majeure partie de son temps complètement endormi. Et ce, même au moment où le diacre l'a amené vers les fonds baptismaux afin de lui asperger la tête d'eau bénite.

Félicitations, Xavier, tu as fait ça comme un grand!

(Ou bien peut-être que quelqu'un a versé un truc illicite dans ton biberon avant la cérémonie... hihi).

dimanche, octobre 22, 2006

J'aime le matin

Dimanche matin.

Je suis levée depuis une heure déjà, je travaille à compléter un énième tableau comparatif d'objets.

Les rayons de soleil se faufilent entre les interstices des rideaux et dessinent des formes étranges sur le plancher.

J'ai préparé des muffins qui cuisent lentement dans le four. L'odeur commence à me chatouiller les narines et m'affame!

Et croyez-le ou non, je n'ai pas oublié de prendre mes vitamines ce matin!

***

Toute à l'heure, je vais assister au baptême de Xavier, le petit garçon de ma cousine. Il a en ce moment 2 mois et demi.

Voici une photo datant du début octobre:
Il a une bouille adorable et c'est un jeune de son temps (il arbore un mohawk en guise de coiffure!). :-D

J'ajouterai sans doute des photos du baptême dans les jours qui viennent.

***

Les muffins sont prêts! Allons goûter au résultat!!

vendredi, octobre 20, 2006

Une émission couleur de Radio-Canada


Rien à voir avec Radio-Canada, mais j'ai (encore) changé de couleur de cheveux.

D'un commun accord entre ma coiffeuse et moi, notre choix s'est arrêté sur un prune-rouge.

Voilà. Je préférais vous en avertir. Au cas où vous ne me reconnaîtriez pas. :-p

Si fragile...

Ce jour, une nouvelle bouleversante.

Impuissance et tristesse entremêlées.

Une vie arrachée, une vie envolée.

Trop petit pour mourir.

Trop petit. Trop injuste.

Les mots sont vains. Comme l'inexprimable ne s'exprime pas vraiment, je vais laisser un artiste de la chanson le faire à ma place.

Paroles de la chanson Si Fragile de Luc de la Rochelière

On n'choisit pas toujours la route
Ni même le moment du départ
On n'efface pas toujours le doute,
La vieille peur d'être en retard
Et la vie est si fragile...

On n'choisit jamais de vieillir
On voudrait rêver un peu plus
La vie n'est pas faite pour mourir
On meurt souvent bien entendu
Car la vie est si fragile...

On n'atteint pas toujours le but
Qu'on s'était fixé autrefois
On n'reçoit pas souvent son dû
La justice choisit où elle va
Et la vie est si fragile...

On est seulement ce que l'on peut
On est rarement ce que l'on croit
Et sitôt on se pense un Dieu
Sitôt on reçoit une croix
Et la vie est si fragile...

Car le temps est la
Toujours la
seule justice ici-bas
On est si fragile...

On marche sur l'or ou sur l'argile
Dépend de ce qu'on a reçu
On reste tout aussi fragile
Pourquoi donc se marcher dessus ?
Car la vie est si fragile...


À la mémoire du bambin de 18 mois
qui fréquentait la garderie où je travaille
et qui hier est parti pour l'autre monde.


jeudi, octobre 19, 2006

La guerre des étoiles, revue et corrigée, tome 359 : Le délire de Bush

En lisant un article du site de nouvelles de Radio-Canada, je suis tombée sur ceci: Coup d'état spatial.

En terminant le premier paragraphe, je me suis esclaffée. Vénus aussi d'ailleurs (si Miaw! Miaw! Raôrrwwaw! signifie Ha ha ha, bien sûr).

Et pour cause:

Washington vient de publier un document définissant la politique spatiale américaine pour les prochaines années, un document essentiellement destiné à protéger les États-Unis, quitte à s'emparer de l'espace. (Tiré du lien ci-haut).
Quitte à s'emparer de l'espace. Bwahahahahahahahahahaha! Rien de moins.

C'est tellement risible que ça m'a inspiré la caricature que voici. Bon, je n'ai que les logiciels Paint et IrfanView, alors pour les effets spéciaux, on repassera. Mais je n'ai pas pu m'empêcher! :-DDDDD

Vous pouvez cliquer sur l'image afin de l'agrandir et de l'admirer dans toute sa splendeur.

:-DDDDDDD

Je me roule pratiquement par terre :-DDDD