This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

mercredi, septembre 05, 2007

Métro, boulot, dodo

Je serai brève (mais en suis-je vraiment capable?).

Tant de choses à raconter, et si peu de temps.

Si peu de temps pour réaliser tout ce que je vis présentement. Je travaille, je travaille, je travaille. Je n'ai fait que travailler tout l'été. Ai-je vraiment profité de mon été? Non. Absolument pas. Et les dernières semaines ont été mouvementées. Émotivement explosives par moments. Entrecoupées de boulot à n'en plus finir, de pleurs, d'angoisse.

Et il me semble aussi que je passe beaucoup de temps à pester contre la lenteur (et les détours inutiles) des transports en commun que je squatte de manière très intense depuis un mois (la STM songe à me demander de leur verser une pension alimentaire), conséquence d'un emménagement temporaire chez ma mère qui demeure *presque* en région (lire: Lachine). Ceci dit, détrompez-vous, j'adore Lachine, hein. C'est juste que euh, commment dire, ici et la galaxie des bas orphelins (*), c'est du pareil au même.

J'ai effectué une première visite de logement aujourd'hui. Visite peu concluante. Mais puisqu'il faut un début à tout, je déclare ouverte la saison de la chasse aux logements (sachant très bien que septembre n'est pas le meilleur temps pour les Crocodile Dundee du logement, mais faut croire que l'apprentie wonder woman en moi manquait de défis à relever... *sarcasme, sarcasme*). Car je suis déterminée à mettre fin à ce marasme existentiel qui m'étouffait depuis quelques mois. Alors plus vite je m'installe dans un chez-moi vraiment à moi, et plus vite je pourrai jouir d'une certaine stabilité, ce qui me permettra enfin, un jour, de débuter une recherche d'emploi dans mon fabuleux domaine (lire: motivant quoique sous-payé), pour qu'enfin, enfin, je sois heureuse sur tous les plans. Parce que depuis 3 semaines et des poussières, le coeur se porte plutôt bien lui! Il serait grandement temps que la tête suive le courant.

Hum. C'est effectivement ce que je pourrai qualifier de texte bref. ;-)

(*) Dans une galaxie près de chez vous saura vous éclairer au sujet de cet épineux problème.

8 commentaires:

bumpert a dit...

Plutot bien le coeur? :)

Prend une chose à la fois et tout va bien aller chérie.

Cinoche78: a dit...

Je suis content de te revoir dans la blogosphère.

Bonne chance pour la recherche de logement! :-)

Emilie a dit...

Bumpert: Plutôt pas mal bien , oui! :-))

Cinoche: Merci!! Je sens que je vais en avoir besoin!

Inkognitho a dit...

Content de savoir que tu es touours là. Comme tu m'as inspiré pour certains billets, je prévoyais te nommer "ma muse" au troisième : )

p o i s o n e d* a dit...

Bonne chasse à l'appartement! Qui sait, tu vas peut-être trouver plus vite que tu ne le crois! (genre que les astres vont soudainement s'aligner correctment lol)

Sinon, je suis contente de te savoir heureuse! :-D Tu le mérite bien! En plus, mon petit doigt (vraiment petit) me dit que tes efforts de dur labeurs vont récompensé en maudine ;-D

Just keep swimming, just keep swimming, just keep swimming, swimming, swimming... ! :-P

Guill a dit...

Moi aussi je suis bien content de te voir de retour!

Accent Grave a dit...

Vous avez travaillé? Beaucoup? C'est bien ça. Le travail aide à passer au travers certaines épreuves.

La recherche d'un logement, d'un emploi, ça exige du courage, de l'effort et ça nous entraîne parfois dans un morosité qu'il faut savoir chasser.

Revenez-nous là-dessus, nous vous lirons.

Accent Grave

Juliette a dit...

Je découvre ton blog ce soir, je reviendrai :)

Bon courage pour tes recherches !