This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

mardi, juillet 03, 2007

Les appels non sollicités tuent le souper


Ô joie ô merveille. L'heure de la vengeance a sonné.

Dans mon humble demeure sud-ouestienne, la situation tourne souvent au drame vers 18h00-18h30. Non seulement l'heure du souper coïncide avec un questionnement philosophique quasi-fatal (eh oui, le fameux qu'est-ce-qu'on-mange à ne pas prononcer - un peu comme Voldemort, quoi) mais lorsque oui, enfin, un éclair de génie traverse mon esprit tordu aux pensées sybillines (si, si, je vous le jure, ça arrive, et plus souvent que vous ne le croyez!) et que je noue mon tablier (pas vrai, je n'ai même pas de tablier et puis c'est chouette se salir en faisant la cuisine), de foutus appels de télémarketing viennent bousiller mes élans créateurs de grand chef cuisinier.


- Bonjour, pourrais-je parler à monsieur K... [Imaginez un nom de famille allemand prononcé par une personne d'une minorité ethnique ne sachant ni très bien parler français ni très bien parler anglais].

- Il n'est pas ici.


- Ah. Vous devez sans doute être sa conjointe [Parfois on me gratifie d'un joli
Madame K. Bah, là, j'ai déjà changé de nom de famille une fois, faites pas chier à la fin. Deux noms de famille en l'espace d'une vie, c'est amplement suffisant.]

- [Soupir.] Hum. Sans doute.
Vous désirez??

- [Là, le gentil télémarketeur à la voix de rossignol un tantinet blasé se met carrément à lire avec *tellement* de brio et d'allégresse qu'il porte presque ombrage aux pubs de LaKota.] Ceci est un appel de courtoisie de la part de la banque MachinChouette qui souhaite vous offrir une carte de crédit TrucMuche à un taux aussi bas que...

- Pas intéressée. Bonne soirée.

- Mais Madame! Nos taux préférentiels...

- Argh. [Dans ma tête, je m'imagine lui cracher violemment mon venin de gente demoiselle en s.p.m.: J'ai déjà une ostifie de carte de crédit pis elle est quasiment boostée. Pis sacre-moi patience câlisse, j'ai faim. Mais (merci maman), j'ai été bien élevée.] Non, merci. Je possède déjà une carte de crédit et votre offre ne m'intéresse absolument pas.

- Mais vous pourriez profiter de nos taux...

- Il me semble avoir dit "NON, MERCI".

- Vous pourriez bénéficier de...

- Ah shit! Mon souper!

Clang. [Bruit d'un combiné sans fil inséré brusquement dans le chargeur.]

Shlaaaack. [Mitaine de four lancée à bout de bras, qui alunit entre la cafetière et le mini-bar.]

@²¼\\¾([[`: [Jurons proférés en raison d'une substance non identifiable qui s'est subitement formée à l'intérieur du chaudron - lire: subtance collée, calcinée, brûlée, [ajouter ici tout autre mot synonyme de souper gâché]).

***

Mais!

Cuistots domestiques (ou domestiqués, c'est selon), réjouissez-vous!

Le CRTC a entendu les doléances des pauvres pseudo-ménagères dont je fais partie, lassées d'être constamment interrompues dans la préparation d'un coquet repas du soir. C'est ainsi que l'organisme a décidé de publier, en ce troisième jour de juillet, les règles visant à mettre sur pied le registre Prière de ne pas me déranger, je cuisine et non, je ne suis pas Madame K.

Le registre ne verra probablement pas le jour avant 2008. En outre, un administrateur sera choisi, afin que la gestion de cette liste de ceux et celles qui en ont ras-le-pompon des appels non sollicités s'effectue conformément avec les dispositions en vigueur. Par ailleurs, il existe un certain nombre d'exceptions, à savoir:

  • les organismes de bienfaisance enregistrés;
  • les partis politiques;
  • les candidats à l’investiture, à la chefferie ou à un parti politique;
  • les firmes de sondage d’opinion;
  • les journaux à grand tirage;
  • les entreprises qui ont une relation d’affaires avec un abonné; et,
  • les entreprises liées aux abonnés du service d’affaires.
(source: communiqué du CRTC)

Excellente initiative. Dès que ce registre verra le jour, je serai une des premières à m'inscrire pour que jamais plus mes impulsions culinaires ne soient freinées par des appels impromptus (et généralement aussi inintéressants qu'un cours de math 436 ou 536).

***

Le prochain qui ose troubler mes moments de création gastronomique risque de payer fort cher son erreur.

- Bonjour, pourrais-je parler à Monsieur ou Madame K.?

- Mouhahahahahahahahahhahaha [rire démoniaque]. Arrière, suppôt de Satan. Tes jours sont comptés! Mouhahahahahahahahaha! :-DDDD

(Au cas où la question vous aurait effleuré l'esprit, oui, je suis assez folle pour le faire réellement.)

7 commentaires:

Cinoche78: a dit...

Pourquoi ne pas faire une version inspiré de The Ring: faire jouer des bruits bizarres — une pièce électroacoustique fera l'affaire — et dire, d'un voix démoniaque: "Ceci est un message enregistré. Sept jours après l'écoute de cette bande, vous aller mourir! MOUHAHAHAHAHA..."

;-)

Hisaux AKA Xia a dit...

Je note :
[Bruit d'un combiné sans fil inséré brusquement dans le chargeur.]
Combiné sans fil !
Ce qui veut dire que tu aurais pu te diriger devant tes fourneaux avec ton téléphone ! :)

Emilie a dit...

Cinoche: Excellent!!! :-)))

Hisaux: En effet, très perspicace! ;-)

Mais la dernière fois que j'ai fait la cuisine en papotant avec ma mère, j'ai failli me brûler. Je dois me concentrer sur une tâche à la fois! ;-)

Machavalou a dit...

J'ai réglé mon problème : je filtre mes appels ! Si je ne reconnais pas le numéro sur l'afficheur, je laisse la boîte vocale faire sa job.

Depuis que je fais ça, j'ai la sainte paix.

Comme j'ai avisé les gens de mon entourage de cette pratique, ceux-ci s'indentifient lorsque la boîte vocale leur répond.

C'est peut-être radical comme pratique mais c'est le seul moyen efficace que j'ai trouvé.

Emilie a dit...

Machavalou: Une méthode très efficace... du moment qu'on a l'afficheur! ;-)

p o i s o n e d * a dit...

Hahaha! Je croit qu'il va y avoir tellement de gens inscrit sur cette liste que le télémarketing va faire faillite.

Le dernier que j'ai eu remonte à quelques semaines et c'était une madame avec un parler créole très prononcé. J'ai pas pu m'empêcher de rire et de lui dire de laisser faire; je comprennais absôôôôlument rien parce que de 1) parlait de trop vite 2)j'avais peur qu'elle me blesse physiquement avec ses mots mal articulés.
Et... elle aussi a mit en stand-by un élan créateur! Serait-ce leur tactique?! Hum,hum... apellons J.E!

Emilie a dit...

Une tactique tout à fait déloyale, en tout cas!!