This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

jeudi, mai 31, 2007

Ce soir ou jamais: l'attaque du gaufrier

Déniaisez-vous, bon sang! Et que je n'en vois pas un nous menacer de repartir en campagne électorale en plein coeur de la saison estivale. Sinon, je me rendrai illico presto à Québec en brandissant avec véhémence un rouleau à pâte à l'Assemblée nationale. Ah j'oubliais. Je n'ai pas de rouleau à pâte. Très bien. Je les intimiderai plutôt à l'aide de euh... ahem... hum... un gaufrier?

Ben quoi, le gaufrier est une arme potentiellement TRÈS dangeureuse. Je me suis déjà fracassé un pouce en le coinçant par mégarde entre les deux plaques de cet objet du diable.

À noter, je fais d'excellente gaufres liégeoises! :-D

Certes pas aussi alléchantes que celles du marchand de gaufres de Louvain-la-Neuve. Je ne pouvais pas y résister. Chaque fois que je passais devant. Aux gaufres, pas au marchand! ;-)

Snif. La nostalgie m'assaille soudainement. Pour les curieux, voici ce qu'était mon univers architectural quotidien il y a de cela deux ans: ici, ici, ici,ici et ici.

12 commentaires:

Folliculaire a dit...

Je suis hors sujet Émilie, mais je t'ai tagué sur mon blogue. Voir les règlements. Petit jeu de la blogosphère. Merci.

Hisaux AKA Xia a dit...

Ca me fait penser que j'ai un gaufrier et que je ne l'utilise jamais...

La Pingouine a dit...

ahhh ça a l'air bon!!on peut mettre de la confiture et de la creme chantilly dessus na? ici on a pas vraiment de marchand de gauffres :( sauf peut etre dans les grands hotels et resto

Emilie a dit...

Folliculaire: Je m'y prête volontiers!

Hisaux: Allez, allez, il faut l'utiliser!

La pingouine: J'aime bien des gaufres au sirop d'érable. Ou à la confiture d'abricots. Ou avec une montagne de fruits frais. Miam!!

Jean-Baptiste a dit...

HHé voui, la gauffre est un sport dangereux !! il faut de longues années d'expérience !! ouille, je connais bien cette blessure, j'en ai eu quelques belles lors de mo investissement dans une machine à Croq-Porc ( le même principe ke le gauffrier sauf pour d tranches de toast et jambon ) !!

Ca reste encore à prouver qu'elles sont bonnes tes gauffres !! envoie par Fedex lol

Je me doute bien pr le marchand.. quoique... Hé voui, ce fameux marchand de gauffre !! l'odeur est trop cruelle, on est obligé de succomber, si j'ai bonne mémoire, le marchand était, on va dire aussi laid que ces gauffres délicieuses...

Merci de balancer des photos de LLN, pour que les gens voient à quel point, c'est un souffrance d'y vivre ( 2 années pour moi ) !! Ahh, la Nostalgie... hé voui, malgré une ville laide, on y passe de bon moments...

Emilie a dit...

MDR!!!!!! Oui, le marchand n'était pas du genre top modèle, pour être diplomate. ;-)

Je passais près du kiosque tous les soirs après mon stage au musée, c'était sur le chemin pour aller prendre le bus. Donc, dur dur de ne pas craquer!! Le premier mois, je crois que je m'y arrêtais 3 fois sur 5. ;-)

Quand les gens me parlaient de LLN, je n'arrivais pas à figurer ce que pouvait bien être cette ville. On me parlait d'une ville en béton, de dédales, d'un truc un peu étrange sorti de nulle part. Ce n'est qu'une fois sur place que j'ai compris!

Nazku a dit...

Oh la vilaine. J'ai envie de manger des gaufres maintenant! (moi, influençable? mais paaaaas du tout voyons!)

Emilie a dit...

Nazku: Moi aussi, mais il manque des ingrédients pour en faire! :-(

Jean-Baptiste a dit...

Hé voui, il faut le voir pour croire à la magie de lln !!

Emilie a dit...

JB: Je n'irais pas jusqu'à employer le mot "magie" lol

Jean-Baptiste a dit...

ohh si !! ressembler à une station de ski sans jamais avoir vu de neige, c'est de la magie !

Emilie a dit...

Ahah! Excellente analogie, une station de ski sans neige! C'est vrai que LLN a des airs de station de ski...