This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

jeudi, septembre 28, 2006

La saga - la suite de la suite!

Ce matin, alors que j'étais à l'université, j'ai décidé de passer un coup de fil à la section des frais de scolarité de l'Université avant 11h00 (évidemment, ils prennent les appels entre genre 9h et 11h le matin et ensuite entre 14h et 16h l'après-midi. Pas de quoi se tuer à l'ouvrage...).

Après une dizaine de minutes d'attente, debout devant un téléphone public, la ligne s'est enfin mise à sonner... Mais! À mon grand désarroi, après quelques sonneries, on m'a raccroché au nez! J'ai soudain eu très envie de canalyser ma rage en cognant frénétiquement le récepteur contre la boîte téléphonique, mais je me suis abstenue étant donné que j'étais dans un corridor très fréquenté.

J'ai pris une ou deux respirations et j'ai téléphoné à nouveau. J'ai expliqué mon problème à la jeune femme au bout du fil, qui était très perplexe face à la situation dans laquelle je me trouve présentement. Elle a trouvé très curieux que j'aie été facturée près d'une semaine après l'annulation de mon cours et un peu plus d'un mois après m'être inscrite (alors que le paiement devait passer dans les jours suivant l'inscription).

Hier, je me suis également rendue compte, en tentant de déchiffrer ma facture sur le site de l'université que la semaine dernière, mon cours a été d'abord annulé une première fois le 19 septembre, puis refacturé (toujours le 19 septembre), pour être ensuite annulé à nouveau le 20 septembre cette fois. Bizarrement, j'ai l'impression qu'ils se sont rendus compte que le 500 et quelques dollars ne m'avaient pas été facturés dès le départ, alors ils ont annulé le cours une première fois, pour me le facturer et pour ensuite le ré-annuler en bonne et due forme. Mais bon, peut-être est-ce de la pure paranoïa de ma part...

Finalement, la personne avec qui j'ai discuté m'a assûré que je ne serais en aucun cas pénalisée car l'annulation du cours avait bel et bien eu lieu. Seulement, pour le remboursement je dois attendre à la semaine prochaine. Étant donné que mon état de compte affiche maintenant un crédit de près de 400$, ce montant sera remboursé à même ma carte de crédit. Alléluia!

Ceci dit, si la semaine prochaine je m'aperçois que le montant ne m'a toujours pas été remboursé, je crois que je vais péter une coche. Et ça ne sera pas beau!!


Voici une photo qui date d'avril 2006. C'est mon air sur-le-bord-de-péter-une-coche-mais-qui-survit !

1 commentaire:

Yannick Koehler a dit...

Oh, que j'aime cette photo... Tu es très drôle!