This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

vendredi, juin 15, 2007

Mauvais karma

Quelques semaines pas des plus reposantes. Et, depuis un moment, mon corps m'envoyait des signaux d'alarme. Hé ho, Émilie, repose-toi. J'ai toutefois repoussé ces avertissements du revers de la main. Du repos, pas le temps. Du repos, pas maintenant.

Hier, mon corps m'a carrément adressé une longue suite de signaux de fumée, au loin, que je n'ai malheureusement pas capté à temps.

Hum. [Toute réflexion faite] Que je n'ai pas voulu capter. Nuance.


Résultat: je me suis réveillée à 4h30. Ma vessie cherchait à s'auto-extirper de mon corps (si, si, mais je vous épargne le reste des détails). Je me suis tout de même recouchée, pensant aller travailler quelques heures puis me rendre à l'hôpital plus tard dans la journée. Erreur. Au bout d'une heure pendant laquelle je me suis tordue de douleur, j'ai dû me résigner à prendre une douche, puis direction salle d'urgence où, même TRÈS tôt le matin, il n'y a pas moyen d'être vue rapidement par un médecin.

Diagnostic: encore une @#¤%° d'infection urinaire/rénale. Damnée sois-tu, vessie capricieuse qui me force une fois de plus à ingurgiter des antibiotiques (pour sauver du temps, je songe fortement à me faire implanter un dispositif qui diffuse en permanence une dose d'antibiotiques à l'intérieur de mon corps).

Repos pour le reste de la journée. Bah au moins, y'a ça de positif, me direz-vous. Repos, congé.

Non, justement. Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, se reposer? S'étendre et ne rien faire?

J'ai donc sorti ma chaise de plage Ikea du placard archiplein d'où pendouillent lumières de Noël et courroies de sacs de couchage. Pour ensuite me rappeler que chaque fois que je tente d'ouvrir ce bidule, je m'empêtre dans les embranchements de la chaise et je fais une Elvis Gratton de moi-même:




Néanmoins, une force inconnue m'est sans doute venue en aide, car je rédige présentement ce billet, confortablement évachée dans ma chaise de plage qui trône au beau milieu du salon [ben quoi, le soleil est trop fort et je veux éviter le look homard]. Par je ne sais quel miracle divin, j'ai réussi à accomplir cette périlleuse mission: assembler adéquatement une chaise de plage Ikea.

Toutefois, le mauvais karma devait se prolonger.

La sonnerie du téléphone a retenti, je me suis levée et j'ai failli me casser la figure en glissant sur une flaque d'eau, mes chats ayant décidé de transformer les tuiles de la cuisine en pataugeoire. Et toutes ces acrobaties, pour un faux numéro.

- Hello, my name is MacAlister, may I speak with Doctor X...
- Huh. It's not a medical clinic here. You have the wrong number.
- Are you sure?
- ???? IT IS NOT A CLINIC HERE.

Oui, je suis sûre que je n'habite pas dans une clinique médicale. Autrement, pourquoi aurais-je perdu près de 5 heures de ma vie dans une salle d'attente d'hôpital ce matin?

10 commentaires:

Cinoche78: a dit...

Oh la la... décidément, ça ne va pas bien.


Allez, je te souhaites un bon repos! *gros cyber-hug* :-)

Emilie a dit...

Bah, ça va passer. Je te remercie pour le cyber-hug! :-)

Le monde de Mini a dit...

Je te comprend, j'ai passé par là l'été passé O_o. C'est assez douloureux merci.

Prends soin de toi cocotte!!! *câlin*
:)

Emilie a dit...

Je suis sujette aux infections urinaires et rénales alors c'est chose courante. Quoique la dernière remonte à septembre 2005, je pensais en être enfin libérée... grrr!

La Pingouine a dit...

rhoo! ca va aller , il te faut beaucoup de repos et du chocolat!!!!!
:) repose toi bien ^^

Emilie a dit...

La pingouine: Merci! Je crois que le chocolat est la solution à bien des maux. ;-)

iamwormbuffet a dit...

J'espère pour toi que ça va mieux!

Fascinant pareil l'acharnament des gens qui se trompent de numéro hein? Le pire c'est quand ils te rappellent tu suite après pensant avoir mal pitonné la première shot...

J'en ai déjà eu une qui m'a appelé 5-6 fois en 3 mois, demandait toujours monsieur chose... un moment donné tu sais juste plus comment te fâcher pour que le message passe :P

Emilie a dit...

Un peu mieux... il faut que les antibiotiques agissent, j'imagine que lundi je devrais pratiquement être top shape à nouveau. :-)

Oui, c'est assez fatiguant lorsque les gens s'acharnent.

Il semblerait que mon numéro soit similaire à celui d'une clinique médicale. Une fois, un vieil homme avait laissé un message sur mon répondeur en donnant des résultats médicaux (je n'en revenais pas, c'est personnel ce genre d'infos!), pourtant notre boîte vocale dit quelquechose comme "bonjour, vous êtes bien chez Yannick et Émilie, blablabla". À ce que je sache, aucune clinique médicale ne porte notre nom! :-D

iamwormbuffet a dit...

haha, pas fort.

Une de mes meilleurs à été une madame qui voulait savoir si sa balayeuse était prête.... elle la voulait sa balayeuse!

Ah pis un autre qui voulait savoir pourquoi sa pizza était pas rendue encore! :P

Emilie a dit...

Héhé... maintenant, souvent mon copain répond n'importe quoi lorsque le téléphone sonne, simplement pour entendre la réaction des gens...