This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

jeudi, juin 21, 2007

Pourquoi faire simple...

... lorsqu'on peut faire compliqué?

C'est la question que je me suis posée en entendant cette nouvelle hier. Après les fusions, les défusions, la chasse aux sorcières, les cris et les larmes, voici maintenant que Nathalie Normandeau, la ministre des affaires municipales et des régions propose une nouvelle «solution» (très très entre guillemets) afin de régler (croit-elle) les problèmes financiers qui entraînent Montréal dans le cercle vicieux de la lourdeur administrative. Loudeur dans laquelle la plupart des arrondissements montréalais s'enlisent depuis l'année des fusions municipales (2002?), sans jamais savoir s'ils s'en sortiront indemmes. Lourdeur qui, inévitablement, sera décuplée après la mise en place d'une autre structure bidon: un secrétariat d'agglomération pour la ville de Montréal.

Nos ministres sont-ils à ce point désoeuvrés qu'ils inventent des pseudo-remèdes de charlatan qui corsent les affaires plutôt que de les simplifier?

4 commentaires:

Francis a dit...

Réponse au titre : pour justifier leur salaire injustifiable.


(p.s. : oui tu peux m'emprunter mon titre... j'Attends mon chèque !)

Emilie a dit...

Francis, tu as probablement raison!

Et tu acceptes un mandat poste? :-))

Le monde de Mini a dit...

On est rendu là tout ça à cause d'un maire qui sait ''trop comment gérer une ville''. Il n'aurait jamais dû faire les Outgames qui ont servient à rien à part endetter la ville et de faire FINA (olympiques aquatiques) un autre bel endettement que tout le monde se fouttait.

Ayant un ''grand QI de 190''*sarcasme*, il veut faire un tramway pour attirer des touristes. Chose qu'il oublie, il y a beaucoup moins de tourisme à Montréal depuis 4-5 ans (désintérêt total, un genre d'écoeurantite aigue). Alors, bonjour l'endettement.

Ça c'est sans compter le fait qu'il veut taxer les gens en voiture qui rentre à Montréal (3$ à tous les coups). Vive l'incompétence et l'imbécilité sur deux pattes. Vraiment, il ne doit plus revenir au pouvoir de cette ville. Un gros vaut rien qui joue avec les cennes des gens.

C'est pour ces raisons qu'il a demander à faire le secrétariat qui générera un montant de 10 millions/année.

Emilie a dit...

Mini, je comprends ton point de vue. Je trouve également que certaines des *merveilleuses* idées promues par le maire de Montréal ne sont que des flops potentiels et vont nous coûter la peau des fesses. J'ai l'impression que le tramway en fait partie, peut-être que je me trompe, mais je ne vois pas les bienfaits que cela pourrait apporter à la ville qui baigne déjà dans les problèmes.

Je ne peux pas croire qu'on en soit rendu à créer des sous-sous-sous comités pour gérer l'argent de la ville.

Le prochain maire DOIT être absolument un bon gestionnaire!