This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

vendredi, juin 29, 2007

3 journées, c'est pas assez!

Enfin le week-end. Trois jours de congé qui devront être utilisés à bon escient, dont chaque minute devra être parfaitement productive et au cours desquels la procrastination n'aura pas sa raison d'être. Ahem. (*)

À faire:

-> Me dénicher un nouveau téléphone cellulaire afin de remplacer mon brontosaure qui date de l'époque de
Cléopâtre Néfertiti Hatchepsout. Non, je n'ai absolument pas envie d'un Iphone, tout flamboyant et fashion qu'il soit. Un cellulaire pour iiihh! appeler et oooh! même recevoir des appels, est-ce trop demander?

-> Terminer la lecture de L'ignorance de Kundera, à moitié lu. Au menu: l'exil, la solitude qui plonge l'être humain dans un mal-être ambigü, la quête identitaire. Un bouquin qui tombe à point.

-> Aller faire un tour au Festival International de Jazz de Montréal (j'admets bien humblement n'y avoir jamais mis les pieds).

-> Assûrément, perdre un peu de temps en installant et désinstallant des bidules inutiles sur Facebook ou en harcelant d'anciennes connaissances. Et peut-être même des gens qui ne me connaissent ni d'Adam ni d'Ève.

-> Nettoyer mon frigo, le vider des restes qui datent de Mathusalem et qui n'ont rien à envier aux expériences scientifiques de la NASA.

-> Me dénicher un sac à main / sac besace blanc - qui, contrairement aux vestons blancs, ne risque pas de me couvrir de ridicule.

-> Profiter de la gratuité que me procure ma carte de l'ICOM (ouais, jet-setteuse VIP de musées, rien de moins) pour aller visiter l'expo Le monde du corps 2. Je songe d'ailleurs à léguer mon corps à l'équipe de plastination du Dr Gunther von Hagens. Muséo-addict jusqu'au bout des doigts... ou devrais-je dire des tendons et autres tissus humains.

-> Faire le tri de mes trop nombreuses fringues et me débarasser du superflu d'une manière quelconque, sans toutefois en faire une dépression post-partum.

-> Adhérer à nouveau parti. Lequel? Je ne le sais diablement pas.

-> Préparer mon périple en sol new-yorkais. Des suggestions? Forcément, j'irai faire le plein de musées... et un peu de shopping... Fais gaffe, Sephora, j'arrive! Mouahahaha [rire démoniaque].

-> Me délecter de quelques mets indiens en compagnie de mon bien-aimé.

-> Assouvir mon fétiche de pain aux bananes et popoter une nouvelle recette de pain aux bananes version 2.0.

-> Dormir un minimun de 8 heures par nuit sans subir de traumatisme onirique.

-> Visionner un film sur grand écran. Ratatouille?

-> Ne pas célébrer la fête du Canada. :-p

Ouf. Je suis déjà essouflée.

(*) Je me crois presque. Presque.

10 commentaires:

iamwormbuffet a dit...

hehe, t'es pas la seule devoir avouer n'être jamais allé au festival de jazz... j'y suis allé pour la première fois hier!

Il m'aurait juste manqué du pain aux bananes pour être heureux!

Emilie a dit...

Vivre à Montréal et n'y être jamais allée, faut le faire hein!

Héhé, le pain aux bananes doit être le dessert que je prépare le plus souvent. Assez simple mais tellement bon! Surtout avec des brisures de chocolat... (Tiens, j'ai faim tout à coup! lol)

Thierry a dit...

Tu as toujours faim. ;)

Moi je vais au Festival de Jazz voir des artistes qui ne font pas de Jazz. J'y ai vu Taïma et Goran Bregovic entre autres.

Perso, je haïs le jazz plus que tout. Une suite de notes qui ne vont pas ensemble, ce n'est pas pour moi. ;)

Renart L'éveillé a dit...

L'ignorance de Kundera...

J'ai lu beaucoup de livres de cet auteur, mais celui-là, je n'ai pas été capable d'embarquer.

Je pense que c'est un des rares romans que j'ai arrêté de lire. Sinon le seul. Quel drôle de hasard...

Emilie a dit...

Thierry: Je ne mange pas pour vivre, je vis pour manger! (ce sont mes gênes italiens qui parlent)

J'aime le jazz, quoique je ne m'y connaisse pas énormément. J'en écoute de temps à autres. C'est mon copain qui a proposé d'y aller. Il est un peu plus connaisseur que moi, du fait qu'il joue de la trompette entre autres...

Renart L'Éveillé: C'est mon premier bouquin de Kundera. J'en ai débuté la lecture depuis quelques semaines, mais tout comme toi, j'ai du mal à me plonger dans ce livre.

Par contre, certains aspects de la thématique me touchent particulièrement en ce moment... même s'il est un peu déprimant. Et je veux le terminer coûte que coûte.

D-Max a dit...

Moi je te conseille de juste prendre le temps de prendre soin de toi. Plaisir, plaisir. Prends le temps, c'est le seul moyen d'en avoir (référence au Mérovingien, Matrix Reloaded). J'avoue quand même que c'matin, à défaut d'avoir mangé du pain, j'ai mangé une banane avec un chocolat chaud.

Emilie a dit...

D-Max: J'ai réussi à dormir jusqu'à 11h00, ce qui est déjà un bon début! J'avais du sommeil à rattraper, je crois...

Je vais faire mon pain aux bananes aussitôt que j'irai acheter un sachet de brisures de chocolat... Miam miam! :-)

Renart L'éveillé a dit...

C'est sûr que "L'insoutenable légèreté de l'être", c'est un must!

Bon courage dans ta lecture!

Hé hé!

MrSillery a dit...

New York?

- Dans Times Squares : le M&M Candy Shop, le magasin Hersey et le musée de Cire de Madame Tussaud, le Toys R Us de Times Squares, la boutique Disney, et surtout FAO Schwartz

- Manger un hot-dog à Central Park (désolé, c'est une tradition, tu ne peux y déroger)

... et pour les musées? Le musée d'histoier naturelle (celui du film de Night at the Museaum)

Emilie a dit...

Renart L'éveillé: C'est noté!

Mr Sillery: Je te remercie. Nous allons sûrement faire un tour au musée d'histoire naturelle, j'ai vu le film et je suis curieuse de le visiter! Et ok, ok, va pour le hot-dog à Central Park. ;-)