This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

mercredi, mars 07, 2007

Apprenons à diviser... avec notre ami Charest

Divisible. Indivisible. Invisible? Non. Division. 4 divisés par 2 = 2. Diviser la poire en deux et morceller le Québec. Divisionnisme pictural (aheu, non, je ne suis pas dans le bon domaine, là).

Diviser pour régner. Ou peut-être régner pour diviser (tiens, je viens de trouver un nouveau slogan pour le PLQ).

Monsieur Charest, ne faut-il pas tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler? Surtout lorsque vous avez la langue de bois.

J'aimerais bien le voir à la télé avec une gueule de bois une fois. Ce serait autrement mieux que de l'entendre radoter des sornettes.


Comme celle-ci:

Le 26 mars prochain, on aura l'occasion de faire un choix sur ce qu'on veut faire pendant les quatre ou cinq années à venir. Est-ce qu'on veut retourner sur ces enjeux-là [velléités partitionnistes] ou est-ce qu'on veut parler de santé? (Trouvée ici).
Bah. Je sais pas. D'avenir peut-être? Pas SEULEMENT de santé. Le sujet est un peu élimé (encore plus que les jeans que je porte constamment et qui sont troués aux fesses, faut le faire hein). Monsieur Charest, vous manquez d'imagination? Vous avez besoin de suggestions? Pourquoi pas nous parler... d'éducation? D'environnement? De justice sociale? De culture? De bons vins et de desserts italiens? ;-)

Source de la photo: http://www.lactualite.com/images/FEEDS/03/02/N030245AU.jpg

2 commentaires:

p o i s o n e d * a dit...

T'as raison, le sujet de la santé c'est du déjà vu, du déjà fait. Totally overdone, Mr. Charest ! On a comprit qu'on allait nous faire crever dans les corridors des hôpitaux... so, what's next les papoutes de la politique ?!!

Emilie a dit...

Oui, mais pas crever n'importe comment! De C.difficle, rien de moins. Ou de bactérie mangeuse de chair. ;-)