This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

jeudi, mars 01, 2007

J'étais partie m'acheter une paire de souliers de course...

La sportive en devenir que je suis (bon, l'important, c'est que je me crois, hein!) a décidé d'aller s'acheter une bonne paire d'espadrilles aujourd'hui.

Lundi, j'ai rencontré une spécialiste chez Flex, qui m'a posé des questions sur mon historique physique et sportif (ie. à peu près nul), m'a fait faire quelques tests (notamment de posture, de flexibilité, etc.), a mesuré mon taux de gras corporel (avec une machine techno qui tenait plus du téléporteur que d'un bidule servant à mesurer la masse graisseuse/osseuse/musculaire), et ainsi de suite. Je la revois lundi, elle m'aura concocté un programme personnalisé, tenant compte de toutes ces données.

Tout cela pour dire qu'elle m'a suggéré une bonne boutique où je pourrais obtenir l'avis d'un expert en matière de chaussures de sport. N'écoutant que mon courage, et puisque je voulais profiter d'une dernière belle journée avant la tempête qu'on annonce demain, je me suis rendue à la Boutique Courir sur la rue St-Denis. Je vous conseille vivement cette boutique, le personnel est très sympathique et prend le temps de bien conseiller la clientèle. Rien à voir avec les mecs machos et les gros bras des boutiques de sports, qui ne font qu'essayer de vous vendre le truc dernier cri ou qui ont été brainwashé par le gourou de la compagnie et qui doivent absolument vendre tel ou tel produit parfaitement inutile ou non adapté aux besoins du client.

Je suis ressortie de la boutique avec une superbe paire d'Asics Women's GT-2120 White/Platinum\Navy.

J'étais partie m'acheter une paire de souliers de course, mais...

Courir dans le magasin afin de mieux tester les espadrilles m'ayant creusé l'appétit, je me suis rendue au Café Fruits Folie, que j'ai connu l'année dernière grâce à une collègue de l'asso étudiante (eh oui, j'ai été membre de l'asso en muséo!) pour y dévorer une énorrrrrrrrrrrrrme assiette de fruits frais avec un peu de fromage cottage (qui à mon grand étonnement, ne m'a pas encore causé de malaise gastrique *je touche du bois*).

Ensuite, je me suis arrêté chez Bella Pella, un LUSH version moins ludique, plus zen, moins bonbon, plus adulte. Les deux boutiques me plaisent. Selon mon humeur du moment, je choisis l'une ou l'autre.

J'ai poursuivi ma course *ahem* ma virée magasinage *ahem* chez Lululemon. Cette boutique est le paradis des vêtements de sport pour ceux et celles qui en ont marre des survêtements Nike, Adidas, et marques du même acabit. Heureusement que leurs articles sont passablement chers, car j'aurais probablement dévalisé toute la boutique. Des vêtements conçus pour l'activité physique, qui sont à la fois confortables ET beaux. Ouah! On croirait rêver.

Entre temps, j'ai croisé le comédien Sébastien Huberdeau, qui, malgré d'énormissimes verres fumés, est - je dois l'avouer - encore plus mignon qu'au petit écran.

J'ai terminé ma randonnée pédestre au Caffè Art Java sur Mont-Royal, découvert en août dernier lorsque je me baladais dans les environs avec une amie. Chouette endroit où faire semblant de travailler sur son T.D. en ingurgitant cappuccino sur cappuccino.

Morale de l'histoire: ne jamais penser s'en tirer uniquement avec une paire d'espadrilles.

6 commentaires:

Sylvain a dit...

Je te félicite, en plus d'avoir découvert l'une des meilleures boutiques spécialisées pour la course à pied, tu as choisi LA paire de soulier de course par excellence. Et je ne dis pas ça car j'ai les même
souliers que toi en version masculine :-)

P.S. Si tu avais été membre de la fédération québécoise de la marche, tu aurais eu droit à un escompte de 10 % en plus de recevoir la superbe revue MARCHE-RANDONNÉE directement à la maison (je me fais de la pub ;-)

Speerman World a dit...

Le plus important, c'est que tu as acheté les espadrilles. :)

p o i s o n e d * a dit...

Hahaha ! Et la morale de l'histoire s'applique aussi pour l'achat de manteaux d'hiver... Je me rappelle quand j'ai dû changer de manteau ! J'en avait acheté un blanc et vert pomme. Et là, je ne trouvais plus ça commode du tout d'avoir des accessoires d'hiver noirs... alors j'ai dépenser pour 80$ chez Simons pour des gants, mitaine et foulard de couleur pomme... Aïe ! Le shopping, c'est une vilaine drogue.
Mwarf, et ça peut aussi aller dans des cas super extrêmes... lol

Je pends en note toutes les places que tu as nommé ! De la manière que tu en parles, ça vaut le détour ;)

Emilie a dit...

Oui, le shopping, c'est ma deuxième drogue après le café!!

Ce commentaire est commandité par Sylvain! ;-)

CManu a dit...

Bon, quand commences-tu à courir ? lol
Attention la course à pied est une vraie drogue (je parle en connaissance de cause...) mais l'addiction n'est pas immédiate et il faut perséverer au début. Ensuite c'est parti !!!
Mais non je ne veux pas te casser le moral !

Emilie a dit...

Dès que le temps sera plus clément! Avec les 30 cm de neige qui sont tombés hier, je peux à peine sortir de chez moi :-D

J'ai fait un peu de jogging il y a quelques années. Au début c'est difficile, je sais...