This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

vendredi, mars 23, 2007

Une grand-maman et un peu de soupe

Hier, si j'avais été un homme, j'aurais probablement pris congé, endurant un rhume qui s'éternise depuis quelques jours déjà. Hyper congestionnée. Incapable de me concentrer convenablement.

C'était une de ces journées où j'aurais voulu être enfant à nouveau. Bien emmitouflée dans une épaisse couverture aux motifs démodés. Auprès de ma grand-mère qui me prépare avec amour un savoureux potage. Dévouement inaltérable.

Rien à voir avec cette infecte soupe Lipton.

Mais puisque je ne suis ni un homme ni une fillette, j'ai avalé une Tylenol extra-forte et bu un peu de tisane citronnée et je suis retournée vaquer à mes occupations.

2 commentaires:

Frank a dit...

ha ha ha
treeeeeeeeeeeeeeeeeeeees drole
:P

et dire que je t'aimait bien AVANT. lol

*Ceci est du chantage émotif.*

Emilie a dit...

Hé hé!

Je persiste et signe: Un homme malade fait toujours plus pitié qu'une femme malade. :-p