This page is best viewed with Firefox. And a glass of wine.

vendredi, mars 09, 2007

Trève de médisance politique


Hier, j'ai publié mon 200e message. *Applause*

Pas envie de pester contre un politicien aujourd'hui. Pas non plus envie d'entendre un politicien blâmer ses opposants parce qu'ils ne tiennent pas leurs promesses, que leurs candidats sont des ploucs ou parce que leurs cravates et leurs chemises ne s'accordent pas du tout. Tout ce que je dirai, c'est que depuis le début de la campagne électorale québécoise, j'ai quelque peu laissé mon bon Stephen Harper en plan. J'espère qu'il ne s'est pas senti lésé.

Mon très cher Stephen, je recommencerai à me plaindre de ta façon de gouverner le plussssse meilleur pays au monde (dixit Elvis Gratton, pas moi, quand même) une fois les élections provinciales passées. Je ne peux pas être sur tous les fronts en même temps.

***

Dans l'actualité, un bilan mesurant l'accessibilité de notre système de santé québécois révèle qu'être malade à Montréal n'est pas une sinécure. Les hôpitaux montréalais font piètre figure dans ce palmarès. D'après cet article, les critères d'évaluation sont les suivants:
  • le temps d'attente sur civière à l'urgence
  • le temps d'attente pour une opération chirurgicale non-urgente
  • le fait d'offrir des services de laboratoire sans rendez-vous.
La 5e position revient à l'Hôpital de Lachine. Je suis morte de rire. Pliée en deux, littéralement. Je me roule par terre. Non, sans blague. En tant qu'ancienne résidente de Lachine, je peux très bien concevoir que le temps d'attente ne soit pas très long et pour cause, il n'y a plus âme qui vive à l'Hôpital de Lachine. L'établissement lachinois est presque devenu un hôpital fantôme. J'ai quelque peu l'impression que les critères d'évaluation de cette étude sont légèrement faussés par un certain nombre de données un peu trop variables... ou tout simplement invisibles. Non mais, sérieusement. L'Hôpital de Lachine. Ha ha ha.

***

En matière d'arts, le Musée national des Beaux-Arts du Canada sera l'hôte d'une exposition consacrée à Ron Mueck, étonnant artiste né à Melbourne en Australie. Ce dernier produit des sculptures plus vraies que nature. J'ai pu voir une de ses têtes de bébé lors de ma dernière visite au MNBAC en 2005. C'était à couper le souffle, mais d'un certain angle, c'était terrifiant. Lorsque je suis repassée une deuxième fois devant l'énorme visage en silicone et fibre de verre, je ne suis pas arrivée à le regarder à nouveau. Ça m'a foutu la chair de poule d'imaginer les énooormes yeux du bambin, figés dans mon dos. Je n'aime pas ce type d'yeux qui pétrifient sur place.

Scène culturelle, toujours. J'aimerais être profondément désolée pour Jacques Villeneuve, mais je n'y arrive tout simplement pas. Il me semble que c'était clair, net et précis qu'il se casserait la gueule. Quiconque a écouté un court extrait l'a su dès la première (fausse) note. Il n'a vendu que 233 exemplaires de son disque après une semaine. C'est presque 550 de moins que le *ahem* faaaaaaaabuleux *ahem* CD Reprogrammée de Caroline Néron. Waou! Beau travail.

Finalement, je viens également de lire cet article traitant de la B.D. Les nombrils, publiée chez Dupuis, mais créée par des Québécois. Je suis tombée par hasard sur cette B.D. en feuilletant un cahier Spirou en Belgique, il y a un peu moins de deux ans. Assez léger, mais fort amusant et plutôt actuel.

La morale de cette histoire: Complètement hors sujet, mais fallait que je le dise: Battlestar Galactica, c'est poche en crime bine de ti-pépère (haha, on croirait entendre Sylvain dans Caméra Café - version québécoise).

Source: http://blogoehlert.typepad.com/photos/uncategorized/applause.jpg

3 commentaires:

Frank a dit...

Bravo, ton blog est très intéressant.

Je sait pas comment tu t'est retrouvé sur mon blog, surement par pur hasard...désolé si tu aime pas le hockey ou le sport. Tu a du trouver ca platte. lol

j'ai eu beaucoup de plaisir a te lire. Je t'installe dans ma section favoris et je vais revenir te lire régulierement.

p o i s o n e d * a dit...

Mwarf, trop pathétique Jacques Villeneuve! Plus personne ne veut de lui... Mais c'est quand même effrayant de constater que les Trois Accords -tous aussi pourris que Villeneuve- sont capables de vendre des albums sans trop de problèmes.

Quant à Caroline Néron, jouer à la Marie-Chantal Toupin ensuite à la Playboy ça pas marcher donc elle est en train de faire comme JLo... elle a maintenant sa marque de bijoux mode! Beurk! Sérieusement, quand on a pas de talent, on l'affiche pas partout de même...lol

Wow, ça fait du bien de bitcher un peu XD

Emilie a dit...

Haha, bientôt, elle va sûrement lancer une gamme de parfums! :-D